Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Daniel Kawczynski : "Le polisario est une organisation terroriste"


Vendredi 8 Juillet 2016 modifié le Dimanche 10 Juillet 2016 - 09:45

"Le polisario est une organisation terroriste", a affirmé le député britannique Daniel Robert Kawczynski.




Dans une déclaration à l'agence MAP en marge d’une rencontre organisée, jeudi soir au Parlement britannique, à l’occasion de la présentation du livre "Morocco’s War on Terrorism", le député conservateur a dénoncé "les velléités séparatistes stériles et l’approche intransigeante des sécessionnistes", qui constituent "un facteur de déstabilisation dans la région" et qu’il faut combattre par tous les moyens. "Le Sahara est marocain et fait partie intégrante du Royaume", a tenu à préciser le député britannique, condamnant les complots attentatoires à l’intégrité territoriale du Maroc fomentés par le polisario et ses acolytes.

"Nous aussi, au Royaume-Uni, nous avons souffert des affres du terrorisme", a-t-il dit, qualifiant le Maroc d’un "allié fiable" sur lequel la Grande-Bretagne peut compter dans sa lutte contre le terrorisme dans la région et le monde. "Nous devons soutenir les efforts engagés par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme", a ajouté le député britannique, soulignant à cet égard la pertinence du livre "Morocco’s War on Terrorism", le premier ouvrage paru en anglais sur l’expérience du Maroc dans la lutte contre le terrorisme. Ce livre offre aux parlementaires britanniques en particulier et aux lecteurs anglo-saxons en général une analyse approfondie du mode opératoire des terroristes et expose la stratégie multidimensionnelle avant-gardiste adoptée par le Royaume en matière de lutte conte le terrorisme, a-t-il souligné.

Le député britannique s’est également dit "impressionné" par l’expérience développée par le Royaume dans son combat quotidien contre le terrorisme qui n’a pas de couleur, ni de religion, et encore moins de frontières.

Le polisario est un mouvement séparatiste crée, hébergé et financé par l’Algérie depuis 1975. Ce mouvement de mercenaires par sa revendication, soutenue par le pouvoir algérien, de création d’un État factice au Maghreb bloque toute solution du conflit et tous les efforts d’intégration économique et sécuritaire régionale.



Vendredi 8 Juillet 2016 - 14:30





Nouveau commentaire :
Twitter