Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





DSK par une ex-maîtresse : "Un être double, mi-homme mi-cochon"


Jeudi 21 Février 2013 modifié le Vendredi 22 Février 2013 - 09:11




Marcela Iacub et Dominique Strauss-Kahn.
Marcela Iacub et Dominique Strauss-Kahn.
Une liaison de sept mois avec Dominique Strauss-Kahn, après l'affaire du Sofitel de New York. C'est ce que raconte Marcela Iacub, juriste et spécialiste de la philosophie des moeurs, dans son livre Belle et Bête (ed. Stock), qui paraîtra le 27 février.

Marcela Iacub avait pris la défense de DSK dans Une société de violeurs ? paru en janvier 2012. C'est dans la foulée que leur histoire a commencée. Dans une interview donnée au «Nouvel Observateur», elle qualifie l'ancien directeur du Fonds monétaire international d'«être double, mi-homme mi-cochon».

Elle affirme que tout est vrai dans son ouvrage, mais dit avoir fait appel au «merveilleux» pour les «scènes sexuelles». «L’homme est affreux, le cochon est merveilleux même s’il est un cochon. C’est un artiste des égouts, un poète de l’abjection et de la saleté», décrit-elle à propos de DSK.

«Le cochon, c’est (...) le plaisir, l’immédiat, c’est (...) la plus belle part de l’homme. Et en même temps, le cochon est un être dégueulasse, incapable d’aucune forme de morale, de parole, de sociabilité, poursuit-elle. L’idéal du cochon, c’est la partouze : personne n’est exclu de la fête, ni les vieux, ni les moches, ni les petits. (...) Alors que DSK m’a toujours semblé être franchement à droite, ce communisme sexuel auquel il aspire en tant que cochon me réjouit», raconte Marcela Iacub.

Dans une lettre ouverte envoyée au «Point», DSK se dit «saisi d'un double dégoût», celui «d'une femme qui séduit pour écrire un livre» et celui à l'égard du «Nouvel Observateur» «s'avilissant dans une publication commerciale et crapoteuse». Parlant d'«atteinte méprisable à (sa) vie privée et à la dignité humaine», DSK a «demandé à (ses) avocats d'étudier toutes les voies légales pour combattre cette abomination».

Jeudi 21 Février 2013 - 12:08

Atlasinfo avec Le Parisien




Nouveau commentaire :
Twitter