Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Crise en Libye: Bernardino Leon insiste sur une solution globale (porte-parole du Congrès national général)


Vendredi 13 Mars 2015 modifié le Vendredi 13 Mars 2015 - 18:51

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Bernardino Leon, a souligné, vendredi à Skhirate, la nécessité de parvenir à une solution politique "globale" à la crise politique libyenne, a déclaré le porte-parole du Congrès national général et membre de la commission de dialogue politique inter-libyen, Omar Hmidane.




Lors de la rencontre de consultations politiques que la délégation du Congrès national général a tenue, vendredi à Skhirate avec M. Leon, le responsable onusien a jugé nécessaire de parvenir à une solution politique consensuelle globale avec la participation de toutes les parties au conflit, a ajouté M. Hmidane, en remerciant le Maroc qui abrite ces pourparlers politiques.

Par sa présence au Maroc, depuis mercredi, la délégation du Congrès national général a fait preuve de "sérieux", "consciente qu'il n'y a pas de temps à perdre" vu la situation sur le terrain en Libye, a relevé M. Hmidane, appelant les autres parties à faire montre du même esprit et à "assumer leur responsabilités".

S'agissant d'un éventuel report des pourparlers de Skhirate sur demande de la délégation du parlement internationalement reconnu de Tobrouk, M. Hmidane a indiqué que sa délégation n'a pas encore pris une décision à ce sujet car, selon lui, "aucune demande officielle" n'a été introduite dans ce sens auprès de M. Leon par les autres parties aux négociations.

Il a par ailleurs affirmé que la délégation du Congrès national général tiendra dans la soirée une autre réunion de consultations avec le responsable onusien pour poursuivre les discussions liées aux questions figurant à l'ordre du jour de ces pourparlers, ainsi qu'au sujet de nouvelles données sur le terrain, notamment la nomination du général Khalifa Haftar à la tête de l'armée libyenne.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye a repris vendredi les consultations politiques avec les délégations libyennes présentes à Skhirate.

Ces rencontres sont axées notamment sur les modalités de poursuite des pourparlers politiques visant à trouver une issue politique à la crise en Libye, selon Samir Ghattas, porte-parole de la Mission d'appui de l'ONU en Libye (MANUL).

Le responsable onusien devra se réunir notamment avec les négociateurs dits "indépendants" en l'attente de l'arrivée à Skhirate de la délégation du parlement libyen internationalement reconnu, dit "parlement de Tobrouk".

Des représentants de ce dernier avaient déclaré la veille qu'ils allaient demander à M. Leon le report de la reprise des pourparlers en vue d'approfondir les consultations internes au sujet des questions à l'ordre du jour de ces négociations.

Les pourparlers politiques inter-libyens devaient reprendre jeudi à Skhirate, dans la banlieue de Rabat.

Un premier cycle de ces pourparlers avait pris fin samedi dernier à Skhirate après trois jours de discussions "positives" et "constructives", avait indiqué la MANUL.

Les parties avaient pris une pause en vue d'évaluer les progrès réalisés jusqu'à présent et de discuter avec leurs délégations comment aller de l'avant dans ces pourparlers, qui se déroulent sous les auspices de l'ONU et du représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye.

La mission onusienne avait indiqué que des progrès "significatifs" avaient été enregistrés lors de ces négociations.

Les participants à ces discussions avaient souligné au terme de ce premier cycle l'urgence de former un gouvernement d'unité nationale pour sortir le pays de la crise politique, qui dure depuis plusieurs mois.

Les discussions ont porté essentiellement sur les arrangements de sécurité pour arrêter les combats et la formation d'un gouvernement d'unité nationale pour mettre un terme à la division institutionnelle dans le pays.
Vendredi 13 Mars 2015 - 18:49





Nouveau commentaire :
Twitter