Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Crise en Catalogne : le gouvernement espagnol va défendre l’unité et la souveraineté nationales (Rajoy)


Dimanche 8 Octobre 2017 modifié le Lundi 9 Octobre 2017 - 09:39

Le gouvernement espagnol va défendre l’unité et la souveraineté nationales de l’Espagne face au défi indépendantiste en Catalogne (nord-est), a déclaré le chef de l’exécutif, Mariano Rajoy, dans un entretien dimanche au journal El Pais.




La défense de l’unité et la souveraineté de l’Espagne va se faire "en prenant les décisions qui doivent être prises au moment opportun", a-t-il ajouté, soulignant que le gouvernement va remporter cette "bataille juste et légale voulue par l’immense majorité des Espagnols".

"L’Espagne ne va pas être divisée et l’unité nationale sera maintenue. Pour ce faire, nous allons faire usage de tous les instruments prévus par la législation. Il appartient au gouvernement de prendre des décisions et de le faire au moment opportun", a insisté M. Rajoy.

Interrogé sur la possibilité d’appliquer l’article 155 de la Constitution, en cas d’une déclaration unilatérale de l’indépendance de la Catalogne, M. Rajoy a affirmé qu’il "n’écarte absolument rien" des dispositions prévues par la loi.

L’article 155 de la Constitution autorise au gouvernement central de suspendre l'autonomie d’une région s’il le juge nécessaire.

"L’idéal serait de ne pas prendre des mesures drastiques, mais pour les éviter, des rectifications doivent se produire" de la part du gouvernement catalan, a-t-il insisté, affirmant que le gouvernement va empêcher l’indépendance de la Catalogne.

"Je peux vous assurer en toute franchise qu’elle (l’indépendance) n’aura pas lieu. Il est évident que nous prendrons n’importe quelle décision prévue par loi, en fonction de l’évolution des événements", a dit encore le chef de l’exécutif espagnol.

Il a relevé, dans le même sens que « tant que la menace d’une déclaration d’indépendance ne soit pas totalement écartée de la scène politique, il sera difficile pour le gouvernement de ne pas prendre de décisions » pour l’empêcher.

Un référendum d’autodétermination de la Catalogne, jugé illégal par Madrid, a été organisé le 1 er ocobre dans cette région par le gouvernement local, malgré son interdiction par la Cour Constitutionnelle espagnole.

Des altercations ont opposé la police et la garde civile espagnoles à des indépendantistes dans différentes villes de la région de la Catalogne, suite à l’intervention d’éléments de ces deux corps de sécurité pour fermer des bureaux de vote et saisir du matériel électoral du référendum interdit par la justice.
Dimanche 8 Octobre 2017 - 22:00





Nouveau commentaire :
Twitter