Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Crise du Golfe : le Qatar répond à ses voisins


Lundi 3 Juillet 2017 modifié le Mardi 4 Juillet 2017 - 08:19

Le Qatar, mis au ban pour son soutien présumé aux islamistes extrémistes et son rapprochement avec l'Iran, a remis lundi au médiateur koweïtien sa réponse officielle aux demandes de l'Arabie saoudite et de ses alliés, qui ont accepté de prolonger de 48 heures leur ultimatum.




La réponse était contenue dans un message de l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani à l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah. Sa teneur n'a pas été révélée.

La lettre a été remise en main propre par le chef de la diplomatie du Qatar, cheikh Mohamed ben Abderramane Al-Thani, au cheikh Sabah, a indiqué un responsable du Golfe.

A l'expiration dimanche à minuit de cet ultimatum de 10 jours, le Qatar a promis sa réponse pour lundi.

Koweït a ensuite demandé un délai supplémentaire de deux jours, que l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont accepté en indiquant dans un communiqué conjoint qu'ils allaient étudier et évaluer la conformité de Doha à leurs demandes avant de remettre leur propre réponse au Koweït.

Mercredi, les ministre des Affaires étrangères des quatre pays se réuniront au Caire pour faire le point et décider "des démarches ultérieures concernant le Qatar", selon les autorités égyptiennes.

Doha a jusqu'ici rejeté implicitement la liste de ses adversaires --exigeant notamment la fermeture de la télévision Al-Jazeera et d'une base militaire turque ainsi que la réduction des relations avec l'Iran-- en la jugeant maximaliste et attentatoire à sa souveraineté.

"La liste des demandes est faite pour être rejetée", avait déclaré samedi le chef de la diplomatie qatarie: "l'Etat du Qatar (...) la rejette par principe", avait-il ajouté, à Rome.

afp
Lundi 3 Juillet 2017 - 14:12





Nouveau commentaire :
Twitter