Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Crédit du Maroc: Les résultats financiers en net rebond en 2016


Vendredi 17 Février 2017 modifié le Vendredi 17 Février 2017 - 13:40

Les résultats financiers du groupe Crédit du Maroc (CDM) s'inscrivent en net rebond à fin 2016, profitant notamment de la non-récurrence d'éléments exceptionnels défavorables ainsi que de la nette réduction du coût du risque, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.




A l’occasion de la publication des résultats annuels 2016 de la banque cotée à la Bourse de Casablanca, la société de bourse souligne que le résultat net part du Groupe CDM réalise un bond de 3,8x pour s'établir à 308,6 millions de dirhams (MDH), intégrant une forte réduction du coût du risque (-34,7% à 500,3 MDH). Et de noter que les évolutions présentées sont calculées par rapport aux comptes retraités pour tenir compte de l'impact de la fermeture en 2016 des activités de CDM sises à l'étranger, conformément à la norme comptable IFRS51 (la succursale de Paris et les représentations d'Avignon et de Milan).

Au volet opérationnel, les analystes financiers mettent en avant une amélioration de 3,4% du produit net bancaire (PNB) à 2,2 milliards de dirhams (MMDH), profitant particulièrement de l'appréciation de 34,8% du résultat des activités de marché à 163,5 millions de dirhams (MDH), boosté notamment par les opérations de change, l'intermédiation en Bons du Trésor et les dividendes perçus. Cette évolution intègre aussi la bonification de 6,1% de la marge sur commissions à 336,6 MDH, portée par un fonds de commerce élargi et le développement de la bancassurance, et une légère hausse de 0,7% la marge d'intérêt à 1,7 MMDH (80,6% du PNB), ont-ils ajouté. Par pôle d'activité, le PNB est généré à raison de 97,8% par l'activité de Banque au Maroc et Offshore et de 2,2% par les Sociétés de Financement Spécialisées, poursuit la même source, relevant que les charges générales d'exploitation s'allègent de 4,1% à 1,1 MMDH (non récurrence de l'impact du contrôle fiscal de 79 MDH en 2015),

Au vu de ces évolutions, le résultat brut d'exploitation (EBE) progresse de 13,1% à 1 MMDH. Du côté des réalisations commerciales, l'encours des crédits à la clientèle affiche une légère appréciation de 0,5% à 37,2 MMDH, provenant à hauteur de 97,1% de l'activité sociale, relève en outre la société de bourse. L'évolution de l'encours en social (+1,5% à 36,1 MMDH) est portée par la hausse de 3,9% des crédits immobiliers à 14,2 MMDH (39,4% du portefeuille), de 4,3% des crédits de trésorerie et à la consommation à 12,6 MMDH et de 5% des crédits à l'équipement à 7,3 MMDH. En revanche, les autres crédits se replient de 29,5% à 2 MMDH.

En parallèle, les dépôts de la clientèle augmentent de 1,4% à 39 MMDH, provenant en quasi-totalité de l'activité sociale (99,8%) et recouvrant la progression de 9,2% des comptes créditeurs à 24,7 MMDH (63,6% du total des dépôts), de 1,9% des comptes d'épargne à 9 MMDH, compensant le repli de 27,1% des dépôts à terme à 4,3 MMDH. Pour sa part, l'actif financier disponible à la vente augmente de 16,5% à 4,9 MMDH, tandis que l'actif financier à la juste valeur par résultat se replie de 3,6% à 2,1 MMDH. Au volet rendement, le Directoire proposera à la prochaine Assemblée Générale la distribution d'un dividende par action de 10 dirhams (contre 8 dirhams en 2015), soit un Dividend Yield de 2% sur la base du cours 490 dirhams au 30/12/2016.

S’agissant des faits marquants, l'année 2016 a connu l'accélération des projets structurants et des nouvelles offres du CDM sur l'ensemble des marchés, avec le lancement notamment de campagnes commerciales et de la nouvelle gamme d'assurance Liberi, dans le cadre du partenariat avec Saham Assurance. L’exercice écoulé a été également marqué par la prolongation du plan stratégique CAP 2018 rebaptisé désormais CAP 2020, en lien avec le projet d'entreprise élaboré par le Crédit Agricole France. Ce plan ambitionne, tout en conservant les grandes orientations initiales, de poursuivre la transformation et le développement de la Banque sur la base de plusieurs chantiers mobilisateurs, structurants et capitalisant sur les innovations digitales.

Atlasinfo (avec map)
Vendredi 17 Février 2017 - 13:38





Nouveau commentaire :
Twitter