Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Créativité et diversité artistiques des femmes marocaines à l'honneur à Paris


Vendredi 1 Mai 2015 modifié le Vendredi 1 Mai 2015 - 13:32

La fondation Maison du Maroc à Paris a accueilli récemment une exposition-rencontre célébrant la créativité artistique des femmes marocaines, sous le thème "Arts marocains au féminin : Diversité, authenticité, universalité". Initiée par le Consulat général du royaume à Paris, cet évènement culturel a mis l'accent sur la diversité de la création artistique féminine marocaine à travers des exemples de femmes artistes installées en France et œuvrant dans les domaines des arts picturaux, du conte amazighe et de la musique et du chant.




Dans une allocution, le Consul général du Maroc en France, El Ouafi Boukili Makhoukhi, a indiqué que cette rencontre vise à rendre hommage à l'art marocain au féminin, ainsi qu'à mettre la lumière sur la richesse et la diversité des affluents culturels constituant l'identité marocaine.

Il a également rappelé les acquis réalisés par la femme marocaine et consolidés dans la constitution de 2011, notant que les femmes constituent un formidable levier de développement pour le Maroc et apportent, autant que l'homme, une contribution active au processus de développement matériel et immatériel de leur pays.


Le Consul général du Maroc en France, El Ouafi Boukili Makhoukhi,
Le Consul général du Maroc en France, El Ouafi Boukili Makhoukhi,
La rencontre s'est articulée autour notamment d'une exposition des œuvres de l'artiste peintre Fatema Binet-Ouakka, dont les toiles ont pour sujet de prédilection la femme marocaine rurale, avec une présence forte de symboles comme le khelkhal (bijou de cheville), le haik et les tatouages.

L'artiste, qui vit à Paris depuis 1969, est connue à l'échelle internationale par son art ainsi que pour son engagement en faveur des initiatives de paix et d'amélioration de la santé dans le monde. Elle est notamment membre du conseil d'administration du Conseil national français des arts plastiques et a reçu plusieurs prix internationaux.
La rencontre a aussi mis la lumière sur l'expérience de Zakia Ouhmida, une conteuse des temps modernes originaire de Ouarzazate et qui se consacre à faire revivre le conte traditionnel amazighe et à valoriser cette partie du patrimoine immatériel marocain.

Aujourd'hui, elle utilise sa culture traditionnelle pour accompagner les entrepreneurs dans la construction de leur image de marque, à travers des "légendes de vie" qui permettent à chacun d'accéder à son génie intérieur et faire ressortir les dons enfouis pour les transformer en talents uniques.

Aux côtés des œuvres de Fatema Binet-Ouakka, une collection rare de bijoux berbères a été exposée, montrant la richesse et la beauté du patrimoine des régions montagnardes du Maroc.
La collection est apportée par Raphael Serfaty, chirurgien-dentiste et collectionneur de bijoux berbères, qui s'applique à la restauration et à la mise en valeur de cette partie du patrimoine, commun aux juifs et aux musulmans de certaines régions du Maroc.

La rencontre a été marquée, en outre, par une conférence de l'historienne Nicole Serfaty, qui a mis en exergue le rôle de certaines personnalités féminines phares de l'histoire du Maroc, ainsi que par des interprétations musicales de la chanteuse Amina Bensouda, soprano lyrique originaire de Fès et spécialisée dans le chant arabo-andalou, et de la chanteuse Kheir L'Houda, née à Berkane et qui s'est fait connaitre dans le Maghreb et en France par ses performances musicales.


Vendredi 1 Mai 2015 - 13:16

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter