Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Crash d'un avion russe en Egypte : les premiers corps retrouvés


Samedi 31 Octobre 2015 modifié le Dimanche 1 Novembre 2015 - 13:59

Aucun des 224 passagers et membres d'équipage de l'avion civil russe reliant Charm el-Cheikh en Egypte à Saint-Pétersbourg en Russie qui s'est écrasé samedi matin dans le Sinaï, n'a survécu, a annoncé un officiel égyptien.




Un "avion civil russe" est "tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï" en Égypte, a annoncé le bureau du Premier ministre Chérif Ismaïl, des sources russes et égyptiennes précisant que l'appareil avait décollé de Charm el-Cheikh avec 224 personnes à bord.

Un haut responsable de l'autorité de contrôle de l'espace aérien en Égypte a indiqué à l'Agence France-Presse que la communication avait été coupée avec un avion-charter russe transportant 217 passagers et 7 membres d'équipage au-dessus du Sinaï. Il a précisé que l'avion avait décollé de Charm el-Cheikh et se rendait à Saint-Pétersbourg.
Il "n'est plus apparu sur les radars"

Un responsable de l'agence fédérale russe de l'aviation Rosaviatsia, Sergei Izvolsky, a indiqué à l'agence russe Interfax que le vol 9268 avait quitté Charm el-Cheikh à 5 h 51, heure locale (3 h 51 GMT), précisant cependant que la communication avait été coupée au-dessus de Larnaca, à Chypre. "Depuis, l'avion n'a plus pris contact et n'est plus apparu sur les radars", a-t-il précisé, ajoutant qu'il transportait 224 personnes, dont 217 passagers.


Le Premier ministre égyptien "doit se réunir avec les ministères et les autorités compétentes pour suivre l'accident de l'avion civil russe qui est tombé dans le centre du Sinaï", selon un communiqué de son bureau.

Selon le Premier ministre egyptien, les débris de l'avion ont été localisés dans le Sinaï égyptien et les premières victimes ont été retirées des débris de l'avion. "Les avions de l'armée ont retrouvé les débris de l'avion (...) dans une région montagneuse, 45 ambulances ont été envoyées dans la zone pour évacuer les morts et les blessés", précise le communiqué. À en croire des sources sécuritaires, rapportée par Reuters et BFM TV, l'appareil est "complètement détruit". Elles écartent pour l'instant la piste d'un missile. De son côté, François Hollande a "adressé au président Poutine les condoléances de la France".
Samedi 31 Octobre 2015 - 10:51

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter