Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Crash d'un Airbus en France: 67 Allemands à bord, dont 16 adolescents en voyage scolaire


Mardi 24 Mars 2015 modifié le Mardi 24 Mars 2015 - 16:55

L'avion de Germanwings qui s'est écrasé mardi matin en France, faisant 150 morts, transportait vraisemblablement 67 Allemands, selon les premières informations disponibles, a déclaré un dirigeant de la compagnie.




Ce chiffre est encore susceptible de changer, a précisé ce dirigeant, Thomas Winkelmann. Il n'était pas en mesure de fournir de détails sur les nationalités des autres occupants de l'avion, mais "nous allons clarifier cela le plus rapidement possible", a-t-il promis, lors d'une conférence de presse à Cologne, siège de cette filiale low-cost de Lufthansa.

Vol Schengen
Il a expliqué que les réservations ne faisaient figurer que les noms et les dates de naissance, et que les passeports n'avaient pas été contrôlés à Barcelone étant donné qu'il s'agissait d'un vol à l'intérieur de l'espace Schengen. Selon le maire de la ville espagnole qui les avait accueillis, 16 adolescents allemands en échange scolaire devaient être à bord de l'avion.

45 Espagnols
La vice-présidente espagnole Soraya Saenz de Santamaria avait indiqué précédemment aux médias espagnols que "45 passagers portaient des noms de famille espagnols". Parmi les 144 passagers que transportait l'avion, qui reliait Barcelone en Espagne à Düsseldorf en Allemagne, se trouvaient deux bébés, a-t-il précisé. Six membres d'équipage - deux dans le cockpit et quatre en cabine - étaient également à bord.

Experts en route
Une équipe d'experts est en route vers l'endroit de l'accident afin d'aider à découvrir les causes du crash, a ajouté Thomas Winkelmann. Plus d'informations sur la nationalité des passagers seront données lorsque l'ensemble des proches auront été prévenus, a précisé le CEO. "Nous ferons tout pour connaître les causes de l'accident et lorsque celles-ci seront connues, les mesures nécessaires seront prises", a-t-il noté, précisant également que l'appareil était a priori sûr.
Mardi 24 Mars 2015 - 16:50

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter