Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Coupe du Monde des clubs Maroc 2014 : San Lorenzo se qualifie dans la douleur pour la finale


Jeudi 18 Décembre 2014 modifié le Jeudi 18 Décembre 2014 - 02:01

Les Argentins de San Lorenzo ont validé leur billet pour la finale de la Coupe du monde des clubs Maroc 2014, après avoir battu les Néozélandais d'Auckland City, révélation de cette édition, sur le score étriqué de 2 buts à 1, mercredi au Grand stade de Marrakech.




Les Argentins ont monopolisé d'entrée le ballon en multipliant les passes courtes face à des Néozélandais bien regroupés en défense, qui agissaient principalement en contre-attaques.

La domination des hommes d'Edgardo Bauza a porté ses fruits, à une minute avant la pause. Pablo Barrientos, profitant d'une passe millimétrée de son coéquipier Emmanuel Mas, contrôla avec maestria avant de placer le cuire dans les filets droits du gardien adverse.

La deuxième mi-temps était quasiment différente. Les assauts se sont multipliés de part et d'autre et la partie n'était pas de tout repos pour les deux gardiens.

A la 67e minute de jeu, les Néozélandais parviennent à remettre les pendules à l'heure. Grace à Angel Berlangaa, qui a placé le ballon dans les filets droits du gardien adverse, score 1 but partout.

Huit minutes plus tard, les Corbeaux ont failli prendre le dessus grâce à un tir magistralement exécuté par Martin Cauteruccio, mais sa frappe échoua sur le poteau droit du gardien néozélandais.

En prolongations, c'est finalement le remplaçant Mauro Matos qui se montrait le plus réaliste en donnant un avantage définitif à San Lorenzo d'une frappe sèche sur un ballon qui traînait à l'entrée de la surface (90+3).

Le spectacle n'était pas seulement sur la pelouse. Cette rencontre, dirigée par l'arbitre australien Benjamain Williams, s'est déroulée devant plus de 18.000 spectateurs dont environ 4000 supporters argentins, hymne et chansons latinos qui retentissaient dans l'enceinte du Stade Marrakechi tout au long de la partie.

Les Argentins donnent rendez vous en finale, prévue samedi (19h30), aux Espagnols de Real Madrid, ayant écrasé les Mexicains de Cruz Azul (4-0) en demi-finale, disputée mardi dernier.

En revanche, Auckland City jouera le match de classement pour la 3e place, samedi (16h30), face à Cruz Azul.

Dernier des cinq grands clubs à avoir remporté la Copa Libertadores, San Lorenzo se présente à la Coupe du monde des clubs, avec un palmarès richement garni, où seul le titre mondial manque.

S'il s'impose en Coupe du monde des clubs, San Lorenzo deviendrait le premier club argentin à conquérir ce titre. Auparavant, deux clubs argentins sont arrivés en finale, Boca juniors (2007) et Estudiantes (2009) pour s'incliner devant deux cadors européens, Milan AC et FC Barcelone.

Avec 15 titres de champion, San Lorenzo, fondé en 1908, occupe la quatrième place au classement des sacres en Primera Division.

Pour sa part, Auckland City, fondé il y a dix ans seulement, est pourtant un vieil habitué de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, à laquelle il participe pour la sixième fois.
Jeudi 18 Décembre 2014 - 01:59





Nouveau commentaire :
Twitter