Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Conflit-israélo-palestinien: Netanyahu ne souhaite pas une initiative unilatérale d'Obama


Samedi 24 Septembre 2016 modifié le Dimanche 25 Septembre 2016 - 00:00

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit samedi espérer que le président américain Barack Obama ne recourra pas à une ultime initiative, unilatérale, pour tenter de résoudre le conflit israélo-palestinien.




Benjamin Netanyahu a fait part de ce sentiment dans des interviews aux trois chaînes de télévision israélienne, effectuées depuis New York où il participe à l'Assemblée générale de l'ONU.

Après avoir rencontré le président américain Barack Obama et le secrétaire d'Etat américain John Kerry vendredi, il doit s'entretenir dimanche avec le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump et sa rivale démocrate Hillary Clinton.

Lors de ces interviews diffusées simultanément samedi soir, Benjamin Netanyahu a répondu par la négative à la question de savoir si le président américain s'était engagé à ne pas entreprendre une ultime initiative, unilatérale, pour résoudre le conflit israélo-palestinien, dans les trois mois entre les élections et son départ de la Maison Blanche.

Certains experts ont évoqué une possible résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui fixerait les termes d'un règlement du conflit.

Benjamin Netanyahu a cependant estimé peu probable que le président Obama soutienne une telle initiative, redoutée par Israël.

"Jusqu'à présent, il ne l'a pas fait. Le seul véto dont il se soit servi jusqu'à présent à l'ONU c'était en 2011 pour bloquer une résolution anti-israélienne", a-t-il dit.

"J'espère que les Etats-Unis continueront cette politique", a-t-il ajouté.

En 2011, les Etats-Unis avaient bloqué une résolution de l'ONU qualifiant d'illégales les colonies israéliennes. Les Etats-Unis avaient alors affirmé que bien qu'opposés à la colonisation, ils estimaient que poser le problème devant les Nations unies ne ferait que rendre plus difficile une reprise des négociations entre Israël et les Palestiniens.

En décembre 2000, juste avant son départ du pouvoir, Bill Clinton avait en vain proposé un plan de paix détaillé aux deux parties prévoyant, en particulier, une souveraineté palestinienne sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem.

Le processus de paix entre Israël et les Palestiniens est au point mort depuis avril 2014.


Source AFP
Samedi 24 Septembre 2016 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter