Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Climat : une conférence informelle à Genève pour préparer le sommet de Cancun


Jeudi 19 Août 2010 modifié le Jeudi 19 Août 2010 - 15:29




Une ne conférence ministérielle informelle sur le climat se tiendra les 2 et 3 septembre à Genève pour faire le point sur les questions de financement avant le sommet de l'ONU de Cancun, a indiqué jeudi 20 août le ministère de l'environnement helvétique. La conférence, organisée par la Suisse et le Mexique, doit réunir 45 pays dont les Etats-Unis, l'Inde, la Chine, le Brésil et l'Afrique du Sud ainsi que l'Union européenne. Pour l'instant, seuls quelques ministres ont confirmé leur présence dont l'envoyé spécial pour les changements climatiques américain ainsi que ceux du Royaume-Uni, d'Allemagne ou encore de Singapour.

Le rendez-vous "ne fait pas partie des négociations officielles de l'ONU sur le climat", a précisé le responsable des affaires internationales de l'Office fédéral suisse de l'environnement, "mais c'est une approche qui a été choisie par le Mexique pour préparer Cancun", où se déroule la prochaine conférence des Nations unies sur le climat du 29 novembre au 10 décembre.

RATTRAPER L'ÉCHEC DE COPENHAGUE

Le Mexique multiplie les initiatives pour faire de Cancun un succès après le décevant sommet de Copenhague en décembre 2009. Le rendez-vous n'avait abouti qu'à un accord politique non contraignant, conclu entre une trentaine de pays sur les 192 présents, où l'objectif de limiter à deux degrés la hausse moyenne de la température de la planète n'était accompagné que de mesures très évasives sur les moyens d'y parvenir.

Après une première conférence informelle qui s'est tenue au printemps en Allemagne, qui avait étudié l'implication du secteur privé dans la lutte contre les changements climatiques, il s'agira à Genève de discuter du financement à long terme des mesures climatiques. Les ministres attendus plancheront sur quatre sujets : le nouveau fonds pour l'environnement, les moyens pour inclure le secteur privé, la coordination des fonds et les nouvelles sources de financement. Ils entendront également les résultats de l'étude menée par le groupe consultatif international sur le financement de la lutte contre le réchauffement climatique dans les pays en développement.
Jeudi 19 Août 2010 - 15:26





Nouveau commentaire :
Twitter