Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Climat: Kerry plaide pour une intensification de la lutte contre les gaz HFC


Vendredi 22 Juillet 2016 modifié le Samedi 23 Juillet 2016 - 08:20

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a plaidé vendredi à Vienne pour l'intensification de la lutte contre les hydrofluorocarbures (HFC), puissants gaz à effet de serre, grâce à un nouveau projet d'accord international.




Les HFC ont servi à remplacer les gaz responsables du trou dans la couche d'ozone, comme les chlorofluorocarbones (CFC), dont l'interdiction progressive a été actée dans le Protocole de Montréal, conclu en 1987.

Or les HFC, utilisés dans la réfrigération et la climatisation, contribuent au réchauffement climatique.

Fin 2015, les 197 Etats et organisations signataires du protocole de Montréal se sont donc mis d'accord pour amender ce traité afin de réduire la production et consommation des HFC.

"Si nous parvenons à nous entendre et adoptons cet amendement dont nos pays discutent depuis des années, ce serait une très grande victoire", a déclaré M. Kerry à Vienne, où se tenait une réunion sur ce dossier.

L'objectif est que l'amendement soit adopté lors d'une prochaine réunion des parties signataires du Protocole de Montréal à Kigali en octobre, quelques semaines avant l'ouverture de la 22e conférence de l'ONU sur le climat à Marrakech (Maroc) du 7 au 18 novembre.

"Allons de l'avant - maintenant, cette année, ensemble - et faisons le travail!", a encore lancé M. Kerry aux participants de la réunion, soulignant que l'amendement "pourrait contribuer à atténuer d'un demi degré le réchauffement climatique".

"Le changement climatique est en train de se produire - et il se passe plus vite que la plupart d'entre nous ne l'avait jamais anticipé", a rappelé le secrétaire d'Etat, rappelant que 2016 est en passe d'être l'année la plus chaude de l'histoire.

La communauté internationale a scellé en décembre à Paris un accord sur le climat prévoyant de contenir l'augmentation de la température du globe "bien en deçà de 2°C".

Avec AFP
Vendredi 22 Juillet 2016 - 23:50





Nouveau commentaire :
Twitter