Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Claude Guéant condamné à un an de prison ferme dans l'affaire des primes en espèce


Lundi 23 Janvier 2017 modifié le Mardi 24 Janvier 2017 - 05:59

Claude Guéant, ancien chef de cabinet de Nicolas Sarkozy, lorsque ce dernier occupait le portefeuille de ministre de l'Intérieur, a été condamné lundi par la cour d'appel de Paris à deux ans de prison dont un ferme, dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur, a-t-on indiqué de source judiciaire.




Claude Guéant condamné à un an de prison ferme dans l'affaire des primes en espèce
La cour l'a également condamné à 75.000 euros d'amende et à cinq ans d'interdiction d'exercer toute fonction publique, des peines déjà prononcées par le tribunal correctionnel.

Cette affaire porte sur des primes en espèce d'un montant de 210.000 euros que se versaient chaque mois entre 2002 et 2004 des membres du cabinet de l'ancien ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, et qui étaient prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d'enquête et de surveillance (FES) des policiers, précise une source proche de l'enquête. Claude Guéant aurait gardé la moitié de ces primes et reversé le solde à trois de ses collaborateurs au ministère de l'Intérieur, rappelle-t-on.

L'avocat général près la cour d'appel de Paris a qualifié de "dévoiement" l'utilisation de fonds destinés à des policiers pour satisfaire "le confort de quelques hauts fonctionnaires". Pour sa part, Claude Guéant, a indiqué n'avoir "commis aucune infraction" affirmant avoir, durant tous ses passages au ministère de l'Intérieur, bénéficié de prime de cabinet prélevées sur les FES.
Lundi 23 Janvier 2017 - 18:49





Nouveau commentaire :
Twitter