Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Christine Ockrent quitte France 24 et Jean-François Kahn annonce qu'il quitte le journalisme


Jeudi 26 Mai 2011 modifié le Jeudi 26 Mai 2011 - 01:48




Christine Ockrent quitte France 24 et Jean-François Kahn annonce qu'il quitte le journalisme
Des mois que la guerre des chefs entre Alain de Pouzilhac, le n° 1, et Christine Ockrent, la n° 2, faisait rage à l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF) qui chapeaute France 24 et RFI. Mais Christine Ockrent a fléchi la première. Mercredi soir, elle a annoncé au Figaro son départ de l’AEF: «J’ai décidé d’en finir avec la situation insupportable et totalement figée dans laquelle je me trouve». Et d’ajouter: «Je prends acte de ma révocation déguisée et sans motif.» Tout en précisant, curieusement: «Je ne démissionne pas.»

Depuis mars, Christine Ockrent, boycottée par la direction et la rédaction qui avait voté une motion de défiance contre elle, ne venait plus à l’AEF. Démarrée à l’été 2010, la guerre des chefs a été violente: éviction des proches des uns et des autres, affaire d’espionnage impliquant une collaboratrice d’Ockrent, plainte d’Ockrent pour harcèlement moral, perquisition au siège de France 24…

Le tout sur fond de mission parlementaire pour mettre de l’ordre à l’AEF et d’enquête de l’Inspection générale des finances. La semaine dernière, Alain de Pouzilhac en appelait à l’Etat pour régler le conflit. Christine Ockrent a décidé de prendre les devants.


Christine Ockrent quitte France 24 et Jean-François Kahn annonce qu'il quitte le journalisme
Quant à Jean-François Kahn, figure de la presse française, il va annoncer qu'il quitte le journalisme dans son bloc-notes à paraître dans la prochaine édition vendredi de Marianne.

M. Kahn, 72 ans, évoquera dans ce dernier point de vue, la polémique suscitée par le commentaire qu'il avait fait à la radio sur l'affaire Strauss-Kahn: "si c'est "un troussage de domestique, c'est pas bien". Il s'est ensuite excusé de cette déclaration.

Reporter pendant la guerre d'Algérie, il a été notamment chroniqueur sur Europe, directeur de la rédaction des Nouvelles littéraires et a participé à la célèbre émission politique L'Heure de vérité avant de créer en 1984 L'Événement du Jeudi et ensuite Marianne qu'il a dirigé jusqu'en 2007 avant d'y tenir son "bloc-notes".


Jeudi 26 Mai 2011 - 01:27

Atlasinfo avec Libération




Nouveau commentaire :
Twitter