Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Christine Lagarde appelle l'Europe à se présenter "en bon ordre" au G-20 de Cannes


Lundi 17 Octobre 2011 modifié le Lundi 17 Octobre 2011 - 13:41




Les Européens doivent prendre des mesures, notamment de recapitalisation des banques, avant le G-20 de Cannes pour que ce sommet soit un succès, a prévenu la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

"Au moment du G-20 de Cannes, il faut que l'Europe puisse se présenter en bon ordre, et avec des décisions prises", a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à Europe-1 et monté avant sa diffusion à l'antenne lundi matin.

Pour que le G-20 de Cannes soit un succès, "ce qui sera indispensable, c'est que les Européens aient avant le sommet de Cannes mis de l'ordre sur un certain nombre de sujets, notamment la protection de chacun des Etats qui font ce qu'il faut en matière budgétaire, deuxièmement une recapitalisation sérieuse des banques, et troisièmement des mesures de finances publiques qui permettent de rétablir la confiance dans la zone", a expliqué l'ancienne ministre française de l'économie.

"S'il y a des mesures qui sont, non seulement annoncées, mais prises sur ces trois domaines-là, ce que j'appelle 'la trilogie de la zone euro', alors je suis convaincue qu'il y aura du positif et des avancées à Cannes", a ajouté la dirigeante du FMI.

"Les Européens, sous l'autorité conjointe de la chancelière allemande (Angela Merkel) et du président de la République (Nicolas Sarkozy) ont annoncé que des décisions importantes seraient prises au moment du sommet européen du 23 octobre, ce que tout le monde attend", a-t-elle insisté.

Quant à la détérioration de l'économie mondiale, "ça ne doit pas continuer", a déclaré Christine Lagarde. "Si les bonnes décisions de politique économique sont prises, de manière coordonnée, entre les Etats-Unis, l'Europe, le Japon d'un cô té, les pays émergents qui doivent aussi apporter leur pierre à l'édifice et les pays en voie de développement, on peut s'en sortir mais il faut que tout le monde s'y mette".

"Des décisions doivent être prises", a-t-elle plaidé, citant notamment "les banques européennes" et "les programmes budgétaires non seulement de court terme mais de moyen terme, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe et au Japon". Selon elle, "il faut aussi prendre un certain nombre de mesures pour réalimenter la croissance dans ceux des pays qui peuvent se le permettre".

Christine Lagarde espère que les chefs d'Etat et de gouvernement qui seront réunis les 3 et 4 novembre prochains à Cannes adopteront le "cadre pour la croissance durable, équilibrée et solide" sur lequel le FMI travaille.

Interrogée sur le budget du FMI, elle a assuré: "aujourd'hui, je considère que le Fonds monétaire international a des moyens appropriés (...) Je suis en situation d'adéquation" entre les ressources du Fonds et les besoins.
Lundi 17 Octobre 2011 - 11:27





Nouveau commentaire :
Twitter