Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Christiane Taubira démissionne, remplacée par Urvoas à la Justice


Mercredi 27 Janvier 2016 modifié le Mercredi 27 Janvier 2016 - 15:09

C'est Jean-Jacques Urvoas, le président PS de la Commission des lois de l'Assemblée nationale, qui est nommé pour remplacer Christiane Taubira. Jean-Jacques Urvoas est député PS du Finistère et spécialiste des questions juridiques, judiciaires et de sécurité au Parti socialiste.




La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a remis mercredi sa démission à François Hollande qui a nommé Jean-Jacques Urvoas pour la remplacer, a annoncé la présidence de la République.

Président de la commission des lois de l'Assemblée nationale, le député socialiste du Finistère est un proche du Premier ministre, Manuel Valls.

"Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit", a expliqué sur Twitter Christiane Taubira, opposée au projet du chef de l'Etat de déchoir de leur nationalité des personnes condamnées pour des actes terroristes.

Elle a ajouté être "fière" et déclaré que "la Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue".

François Hollande et Christiane Taubira "ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd'hui, en commission des lois", a expliqué l'Elysée dans son communiqué.

Manuel Valls, qui s'exprimera devant cette commission sur le projet de déchéance de la nationalité, qui divise la gauche, a promis de faire des propositions pour assurer "le rassemblement le plus large".

"Le président de la République a exprimé à Christiane Taubira sa reconnaissance pour son action. Elle aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l'adoption du mariage pour tous", poursuit le communiqué de l'Elysée.

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, s'est réjoui de son départ.

"C'est une très bonne nouvelle. C'était la pire ministre de la Justice que la Ve République ait jamais connue", a-t-il dit sur RTL. "Tant mieux pour la France, tant mieux pour les Français."

Trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel doivent être nommés dans les prochaines semaines, un par le président de la République, un par le président du Sénat et un par le président de l'Assemblée nationale, et le nom de Christiane Taubira a été cité parmi les prétendants.

Mercredi 27 Janvier 2016 - 10:06





Nouveau commentaire :
Twitter