Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Chirac, Hollande et Juppé réunis au Quai Branly pour la Fondation Chirac


Vendredi 21 Novembre 2014 modifié le Vendredi 21 Novembre 2014 - 18:44

Alain Juppé a remis ce vendredi le prix de la Fondation Chirac, depuis le Quai Branly, devant François Hollande et Jacques Chirac.




François Hollande, Jacques Chirac et Alain Juppé réunis pour la même manifestation, l'image est peu banale. Surtout dans le contexte actuel où le maire de Bordeaux brigue l'investiture de son parti pour la prochaine présidentielle et a reçu le soutien de l'ancien président de la République. Les trois hommes étaient réunis ce vendredi pour la remise du prix de la Fondation de l'ancien président Jacques Chirac pour la prévention des conflits.

Comme c'était le cas l'année dernière, Alain Juppé a fait office de maître de cérémonie en tant que membre du jury du prix, où il côtoie des personnalités comme Boutros Boutros-Ghali ou Simone Veil. Le maire de Bordeaux a remis le prix à la blogueuse tunisienne Amira Yahyaoui, récompensée notamment pour «son action de prévention d'un embrasement». L'association Clowns sans frontières a également été primée pour son engagement auprès des populations en zone de conflit.

Hollande et Juppé saluent chaudement Chirac

Dans son discours, Alain Juppé a salué les lauréats, expliquant qu'ils «apportaient un démenti cinglant à ceux qui veulent relativiser les droits de la personne, au nom de la culture», faisant référence à l'actualité internationale et appelant à la «lutte contre l'idéologie de Daech». «La Fondation Chirac témoigne ainsi de l'engagement international et de l'action de Jacques Chirac», a poursuivi l'ancien premier ministre, avant d'exprimer «[son] admiration et [sa] fidélité au président Chirac». «Monsieur le président de la République, la grandeur de la France dans le monde, c'est d'appuyer la démocratie et le développement.»

François Hollande a lui aussi rendu hommage aux lauréats et a chaudement salué Jacques Chirac. Depuis la tribune, lors de son discours, le chef de l'Etat a transmis «son respect et son affection» à Jacques Chirac, en son nom et au nom des Français. Il a également fait référence à l'ancien président de la République en reprenant l'une des ses célèbres phrases lors d'un discours sur le climat: «vous avez dit Žnotre maison brûle', je crains qu'elle ne se soit consumée»

Jacques Chirac se retrouve donc pour ce rendez-vous entre François Hollande et Alain Juppé, deux personnalités qu'il apprécie. En 2012, son coeur avait penché pour François Hollande lors de la présidentielle. Il lui avait apporté son soutien, à la faveur d'une course électorale sans le maire de Bordeaux, avait-il alors souligné. Deux ans plus tard, il a assuré Alain Juppé de son soutien, comme il le racontait au Figaro.
Vendredi 21 Novembre 2014 - 14:37

Source Le Figaro




Nouveau commentaire :
Twitter