Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Chine: un navire américain s'approche d'îlots disputés, Pékin réagit avec colère


Mardi 27 Octobre 2015 modifié le Mardi 27 Octobre 2015 - 10:25

Un navire de guerre américain s'est approché mardi à moins de 12 milles d'îlots artificiels construits par Pékin en mer de Chine méridionale, suscitant une furieuse condamnation des autorités chinoises, qui ont dénoncé une "menace pour la souveraineté" du pays.




Le navire lance-missiles, le USS Lassen, a navigué mardi matin heure locale dans les eaux entourant au moins une de ces îles revendiquées par la Chine dans l'archipel disputé des Spratleys, a indiqué à l'AFP un responsable du ministère américain de la Défense.

Des manoeuvres confirmées peu après par Pékin, qui a exprimé sa "ferme opposition".

Ce navire "est entré illégalement et sans permission de la Chine" dans les eaux entourant ces îlots et ses manoeuvres "ont menacé la souveraineté de la Chine et ses intérêts sécuritaires", a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, dans un communiqué posté en ligne.

"Les services concernés, en conformité avec la loi, ont mené une surveillance du navire, l'ont suivi puis lui ont lancé un avertissement", a précisé M. Lu, ajoutant que le gouvernement chinois "répondrait de façon résolue à toute action provocatrice".

La Chine considère comme des eaux territoriales la zone des 12 milles autour de ces îles, construites sur des îlots qui affleurent parfois à peine.

Mais les Etats-Unis rejettent cette revendication, estimant que la Chine ne peut se construire ainsi une souveraineté sur ces eaux stratégiques, où Pékin a des contentieux territoriaux avec ses voisins asiatiques.

"Nous opérons de manière habituelle en mer de Chine méridionale et nous naviguerons dans les eaux internationales quand nous le souhaitons", avait affirmé plus tôt le responsable américain.

La Chine revendique des droits sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale et y mène d'énormes opérations de remblaiement, accélérant depuis un an la transformation de récifs coralliens en ports, pistes et infrastructures diverses.
Mardi 27 Octobre 2015 - 10:24

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter