Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Chef de parti algérien à CNN: Pourquoi le Maroc se développe et l’Algérie régresse


Vendredi 1 Avril 2016 modifié le Samedi 2 Avril 2016 - 18:39

Saad Abdallah Djaballah, homme politique algérien et président du parti le ‘Front de la justice et du développement’ (El-Adala) a dit au site de la télévision américaine CNN son amertume de voir le Maroc se développer et l’Algérie régresser.




En effet, dans une interview accordée à l’édition arabophone du site de la télévision américaine, CNN, Saad Abdallah Djaballah a déclaré que le Maroc se développe parce qu’il respecte la démocratie, au moment où l’Algérie régresse parce que le régime la dominant, viole la démocratie et s’impose aux algériens en dehors de toute légitimité.

Saad Abdallah Djaballah, invité a expliqué pourquoi les islamistes ont été élus, le plus normalement du monde, pour gouverner au Maroc et que cela n’a pu être fait en Algérie, il a répondu que c’est dû à une seule raison ‘‘Le Maroc ne falsifie pas les résultats des élections et n’a pas avorté le processus électoral et démocratique.’’

Abdallah Djaballah a ajouté ‘‘En Algérie, en 1991, les islamistes ont remporté les élections mais c’est le régime qui a violé le processus électoral et a annulé ces résultats’’.

Très amère, le président du parti El Adala, a décrié la junte algérienne ‘‘c’est un pouvoir corrompu, illégitime, qui s’impose au peuple par la violence et la contrainte. ce régime n’a pas de programme, sa seule raison d’être est de disposer des richesses du pays en dehors de toute légalité’’.

Saad Abdallah Djaballah est devenu militant politique en Algérie à partir des années 1970. Le long de son parcours politique, Abdallah Djaballah a subi les exactions de la dictature militaire algérienne. Il a été emprisonné presque deux ans et avait été victime de 2 tentatives d'assassinat.
Vendredi 1 Avril 2016 - 18:56

Source Le mag




Nouveau commentaire :
Twitter