Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Charlie: des intellectuels marocains répondent par un ouvrage collectif "Ce qui nous somme"


Samedi 21 Février 2015 modifié le Lundi 23 Février 2015 - 09:42

‘’Ce qui nous somme’’ est le titre d'un ouvrage collectif qui vient d'être publié aux éditions ‘’La Croisée des Chemins’’. Il rassemble les réactions à chaud de plusieurs grandes voix intellectuelles marocaines contre les amalgames, nés des attentats meurtriers du 7 janvier contre Charlie Hebdo et de la manifestation du 11 janvier à Paris.




Cet ouvrage, qui s'intitule "Ce qui nous somme: réflexions marocaines après les évènements des 7 au 11 janvier 2015 à Paris", est une réflexion autour d’un Maroc pluriel qui combat autant les amalgames que l’obscurantisme et qui s’oppose fermement à l’extrémisme, au fanatisme, tout en dénonçant la calomnie contre l’islam.

Ces voix, au nombre de 30, se sont mobilisés, en très peu de temps, exprimant des opinions, des revendications et des visions tout aussi diverses les unes que les autres, tels Tahar Ben Jelloun, Abdesselam Aboudrar, Driss El Yazami, Valérie Morales-Attias, André Azoulay, Ahmed Ghayet, Mohamed Sassi, ou encore Mohamed Tozy.
Cet ouvrage collectif qui met en exergue la nécessité cruciale d’un vivre-ensemble, unissant nations, confessions religieuses et idéaux, s’adresse à la fois à la France, à l’Occident mais également au monde arabe.

Ce livre a été exposé au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca (SIEL), sur différents stands, tels que celui du CNDH, du CCME, du ministère de la Culture et de l’Institut français, ainsi qu’en Europe, à l’occasion des Salons de Paris et de Genève.

D’autre part, le livre ‘’Immigration marocaine en Espagne: Portraits’’, publié par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), a également été présenté, lundi dernier, dans le cadre de la participation du CCME au SIEL.

L’ouvrage, édité en partenariat avec le site d’informations Hespress, est consacré aux parcours de Marocains immigrés en Espagne qui se sont illustrés dans plusieurs domaines, notamment les arts plastiques, la biologie, le journalisme et le droit. Il retrace ainsi le chemin de différentes compétences marocaines qui restent attachées au pays de ses ancêtres.

Ces compétences qui ont donné l’exemple de persévérance et d’abnégation pour agir efficacement dans différents domaines dans les pays d’accueil, sans toutefois couper le lien profond les unissant au Maroc. Parmi ces visages, l’ouvrage met la lumière sur le parcours de l’artiste peintre, Ahmed Ben Yessef qui a intégré, depuis 1967, l’Ecole supérieur des arts de Séville, et qui malgré son long parcours en Espagne, est toujours resté attaché à son pays et à sa ville natale, Tétouan.

Le livre présente également un autre parcours distingué, celui de Hassan Belarbi, qui s’est illustré dans le domaine de la chimie, devenant au fil des ans une référence mondiale très convoitée par les plus grandes institutions mondiales de recherche dans ce domaine.


Samedi 21 Février 2015 - 13:11

Par Ahmed Midaoui (Casablanca)




Nouveau commentaire :
Twitter