Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Charlie Hebdo: la famille du policier tué Ahmed Merabet appelle à éviter les "amalgames"


Samedi 10 Janvier 2015 modifié le Dimanche 11 Janvier 2015 - 11:23

La famille du policier français Ahmed Merabet, tué mercredi d'une balle tirée à bout portant par les auteurs de l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, a appelé samedi à arrêter de "faire des amalgames" entre les "extrémistes" et les musulmans.




"Arrêtez de faire des amalgames, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues", a déclaré un membre de la famille, lors d'une conférence de presse à Livry-Gargan, au nord de Paris, où vivait le policier de 41 ans originaire d'Algérie et de confession musulmane.

"Je m'adresse à tous les racistes, islamophobes et antisémites: il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans", a ajouté un autre membre de la famille Merabet.

"Vous vous attaquez aux gens, ça ne nous ramènera pas nos morts et ça n'apaisera pas nos familles", ont ajouté les membres de la famille "dévastée par cet acte barbare", s'associant "à la douleur de toutes les familles des victimes".

La famille a également réagi à la publication de la photo de l'exécution du policier devant le siège de Charlie Hebdo, en couverture de l'hebdomadaire Le Point samedi.

"Je trouve ça abject", a déclaré le beau-frère, Lotfi Mabrouk. "Ces images, elles ont assez fait le tour du monde, elles ont assez choqué les gens", a-t-il ajouté, avant qu'un autre membre de la famille demande qu'on "arrête d'utiliser ces images".

Malek Merabet, un frère de la victime, a interpellé les médias: "Comment avez-vous osé prendre cette vidéo et la diffuser ? J'ai entendu sa voix, je l'ai reconnu, je l'ai vu se faire abattre et je continue à l'entendre tous les jours", a-t-il ajouté.

Une vidéo amateur tournée du toit d'un immeuble montre l'exécution du policier d'une balle dans la tête à quelques mètres des locaux de Charlie Hebdo où Chérif et Saïd Kouachi venaient de tuer onze personnes.

Samedi 10 Janvier 2015 - 20:34

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter