Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Charlie Hebdo" : Hollande annonce une "journée de deuil national"


Mercredi 7 Janvier 2015 modifié le Jeudi 8 Janvier 2015 - 09:27

François Hollande a annoncé qu'une journée de deuil national a été décrétée pour le jeudi 8 janvier, après l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo et ses journalistes, faisant 12 personnes, mercredi. "Notre meilleure arme, c'est notre unité. Rien ne peut nous diviser, rien ne doit nous séparer", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une adresse courte et solennelle à la nation retransmise sur les chaînes de télévision. Et il a appelé les Français à faire la démonstration de ce rassemblement. « C’est ce à quoi je vous invite, le rassemblement, la liberté est plus forte. »




"La France a été attaquée en son coeur, à Paris. Cette fusillade d'une violence extrême a tué douze personnes. Des dessinateurs de grands talents sont morts. Ils avaient marqué des générations et des générations de Français. Ce message de la liberté, nous continuerons de le défendre en leur nom", a déclaré le président.

François Hollande a poursuivi son hommage aux victimes de l'attaque : "Ces hommes sont morts pour une idée qu'ils se faisaient de la France, c'est-à-dire la liberté". "Ce sont aujourd'hui nos héros", a-t-il ajouté. Le président a par ailleurs annoncé une journée de deuil national. "Demain sera une journée de deuil national. Les drapeaux seront en berne trois jours. C'est la République toute entière qui a été agressée", a expliqué François Hollande.

"Nous devons répondre à la hauteur du crime qui nous frappe, d'abord en recherchant les auteurs de cette infamie. Tout sera fait pour appréhender" les terroristes, a promis François Hollande. "L'enquête avance sous l'autorité de la justice. Nous devons protéger tous les lieux publics. Des forces de sécurité vont être déployées partout", a rappelé le chef de l'État, évoquant le plan vigipirate.

"Enfin, nous devons être nous-mêmes, conscients que notre meilleure arme est l'unité", a assuré François Hollande, appelant à "l'unité", au "rassemblement". "Rien ne peut nous diviser, rien ne doit nous diviser, rien ne doit nous séparer". "La France est grande, la liberté sera toujours plus forte que la barbarie", a réaffirmé le président.

François Hollande a également indiqué qu'il réunira jeudi les présidents de l'Assemblée et du Sénat et les "forces représentées au Parlement".

Mercredi 7 Janvier 2015 - 20:10





Nouveau commentaire :
Twitter