Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Charles Saint-Prot: la visite du roi Mohammed VI dans les pays du Golfe et en Jordanie, "un bon exemple de l’efficacité de la diplomatie du Roi du Maroc"


Vendredi 26 Octobre 2012 modifié le Vendredi 26 Octobre 2012 - 23:47

Le Directeur de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris, Charles Saint-Prot, a estimé que la tournée du roi Mohammed VI dans les pays du Golfe et en Jordanie, du 16 au 24 octobre 2012, est un bon exemple du dynamisme et de l’efficacité de la diplomatie du Roi du Maroc. Cette tournée s’inscrit également, selon lui, dans le cadre du partenariat stratégique signé en décembre 2011 avec les pays membres du Conseil de coopération du Golfe arabe (CCG). Outre le don de 5 milliards de dollars pour le financement d'infrastructures, Charles Saint-Prot souligne que le partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe arabe s’inscrit dans la durée d’une coopération économique de grande envergure entre des pays complémentaires.




Charles Saint-Prot: la visite du roi Mohammed VI dans les pays du Golfe et en Jordanie, "un bon exemple de l’efficacité de la diplomatie du Roi du Maroc"
Atlasinfo: Quel bilan faites-vous de la tournée du roi Mohammed VI dans les pays du Golfe et en Jordanie?

Charles saint-Prot: Cette visite que le roi Mohammed VI a effectuée, du 15 au 24 octobre 2012, est un bon exemple du dynamisme et de l’efficacité de la diplomatie du Roi du Maroc. La visite a comporté deux aspects. Le premier s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique signé en décembre 2011 avec les pays membres du Conseil de coopération du Golfe arabe (CCG). Ce partenariat prévoit notamment le financement au Maroc de projets de développement à hauteur de cinq milliards de dollars répartis sur cinq ans. Le second aspect du périple du Roi dans ces pays amis concerne la position commune entre le Maroc, les pays du Golfe arabe et la Jordanie, sur la question de la Syrie.

Sur le plan économique, les investissements des pays du Golfe au Maroc ont été largement abordés. Comment évaluez-vous ces perspectives ?

Outre le don de 5 milliards de dollars pour le financement d'infrastructures pour faciliter l'accès aux services sociaux de base, sur le renforcement et le développement de l'agriculture au Maroc et les secteurs du transport (les ports, les autoroutes), de la santé, de l'éducation et du logement, le partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe arabe s’inscrit dans la durée d’une coopération économique de grande envergure entre des pays complémentaires. Le Maroc peut proposer des investissements attractifs dans des secteurs prometteurs et à forte valeur ajoutée où il a acquis une compétence indéniable : nouvelles technologies, énergies renouvelables, industrie alimentaire, industrie chimique, aéronautique, automobile, industrie pharmaceutique ainsi que le tourisme. Disposant du tiers des fonds souverains à l’échelle mondiale, les Etats du CCG, qui sont en quête de zones sûres pour investir, se tournent naturellement vers un pays politiquement et économiquement stable tout en offrant des ressources humaines qualifiées et un bon climat des affaires. Il faut souligner que cette coopération ne remet pas en cause les liens traditionnels avec la France et des pays européens, elle vient au contraire les compléter et devrait permettre de créer des synergies bénéficiant à tous.

En Jordanie, le roi Mohammed VI s'est rendu dans un de réfugiés syriens. Quelle est la portée de cette visite, la première d'un chef d'Etat arabe ?

La question syrienne était l’autre volet du voyage du Roi. Il en a parlé avec ses homologues du CCG et le souverain jordanien. L’objectif étant de renforcer la coordination des efforts dans le cadre du Groupe des Amis de la Syrie, dont une réunion est prévue prochainement au Maroc, lequel est actuellement membre du Conseil de sécurité. Par ailleurs, en visitant le camp Zaatari et l’hôpital militaire installé par le Maroc pour venir en aide aux réfugiés, le Roi a voulu marquer la solidarité avec le peuple syrien et l’implication humanitaire du Maroc.

Vendredi 26 Octobre 2012 - 10:51

Propos recueillis par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter