Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Championnats d'Afrique de boxe seniors (Casablanca-2015): Le Maroc remporte la 17-ème édition avec 8 médailles, dont 5 d'or


Lundi 24 Août 2015 modifié le Lundi 24 Août 2015 - 09:23

La sélection marocaine de boxe a remporté, dimanche soir à Casablanca (Maroc), la 17-ème édition des Championnats d'Afrique seniors qualificative aux Mondiaux 2015, disputée du 16 au 23 août au complexe sportif Mohammed V.




Imad Ahyoun
Imad Ahyoun
Les pugilistes nationaux récupèrent, ainsi, le titre continental décroché en 2009 à l'Ile Maurice, en dominant le classement par nations avec un total de huit médailles (5 d'or, 2 d'argent et 1 de bronze) et huit places en championnats du monde à Doha. Ils devancent l'Algérie, tenante du titre, (7 médailles: 4 d'or, 2 d'argent et 1 de bronze) et cinq qualifiés pour les Mondiaux. La troisième place revient à l'Egypte, qui a décroché quatre médailles (1 d'or et 3 d'argent) et compte trois mondialistes.

La Tunisie, vice-championne d'Afrique en titre termine 4è avec cinq médailles (1 d'argent et quatre de bronze), en plus de trois qualifiés pour les Mondiaux (75kg, 52kg, 56kg).

La première médaille d'or marocaine de la soirée a été décrochée par Imad Ahyoun (46-49 kg), grâce à sa victoire face au Ghanéen Tetteh Sulemanu à l'unanimité des juges. En plus des deux finalistes de cette catégorie, l'Ougandais Fazil Juma Kaggwa, meilleur 3è, représentera l'Afrique aux Mondiaux-2015 (8-18 octobre à Doha).

Chez les 56kg, Mohamed Hamout a été sacré champion après sa victoire à l'unanimité des juges face au Tunisien Mhamdi Bilel. Sa victoire permet à l'Ougandais Rogers Semitala, qui l'avait affronté en demi-finales, de se qualifier aux Mondiaux, en tant que meilleur 3è.

Mohamed Rabii, lui, a été sacré dans la catégorie des 69 kg. Le Marocain, déjà qualifié pour le tournoi Olympique de Rio-2016 après sa victoire lors de la 5è édition de la World Serie of Boxing, a battu en finale l'Egyptien Said Mohamed Sedik par KO technique à la 2è reprise. Rabii, Sedik et le Ghanéen Lawson Rahman Musa, meilleur 3è, seront les trois représentants de l'Afrique aux Mondiaux de Doha, dans cette catégorie.

Dans la catégorie des poids lourds, le Marocain Abdeljalil Abouhamda, auteur d'un bon parcours lors de cette édition, a battu aux points l'Algérien Chouaib Bouloudinats. Sont qualifiés pour les championnats du monde de cette catégorie, Abouhamda, Bouloudinats et le Ghanéen Akankolim David.

Enfin, dans la catégorie des super-lourds (+91kg), Mohamed Arjaoui a décroché le titre en dominant l'Algérien Mohamed Grimes.

De son côté, Abdelhak Aatakni (64kg) a remporté la médaille d'argent après sa défaite en finale face à l'Algérien Abdelkader Chadi aux points (2-1). Dans cette catégorie, les trois qualifiés pour Doha sont Chadi, Aatakni est le Botswanais Kagiso Bagwasi, meilleur 3ème.

Chez les 52kg, le Marocain Kharroubi Achraf a dû déclarer forfait, pour blessure, lors de la finale qui devait l'opposer au boxeur algérien Mohamed Flissi (52 Kg). Le Tunisien Mountasser El Bouali rejoint les deux pugilistes aux Mondiaux-2015.

Dans la catégorie des 81kg, dont le titre est revenu à l'Algérien Abdelhafid Benchebla, le boxeur marocain Hassan Saada (81kg) s'est qualifié pour les prochains championnats du monde en tant que meilleur 3è. L'autre qualifié dans cette catégorie est l'Egyptien Abdulrahmane Salah Orabi, médaillé d'argent.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Confédération africaine de boxe (AFBC), le Togolais Kelamy Bayor a salué les efforts de la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) pour l'organisation de ces Championnats d'Afrique à Casablanca, qui a déjà abrité plusieurs grandes manifestations, dont les assemblées ordinaire et extraordinaire de l'AFBC en 2006 et 2008, ainsi que les 9-èmes Championnats d'Afrique en 2002 et 2012.

M. Bayor, également vice-président de l'Association internationale de boxe (AIBA), s'est dit satisfait du niveau atteint par le noble art en Afrique, observant que toutes les conditions ont été assurées pour le bon déroulement à cet événement, qui a été à la hauteur des attentes de l'AFBC et l'AIBA et a démontré que le Maroc est en mesure d'abriter des compétitions de grande envergure.

"C'est un grand honneur de voir un tournoi de cette stature réunissant les meilleurs pugilistes du continent se passer dans de si bonnes conditions et tenir tête aux événements internationaux, grâce à son organisation de haut niveau", a-t-il souligné, affirmant que "les échos sont favorables parmi les délégations présentes, qui retiendront de cette participation de bons souvenirs de l'hospitalité et l'accueil chaleureux qui leur ont été réservés".

Il a, en outre, souligné que le niveau technique depuis le début du tournoi était bon, relevant que la compétition a été plus rude à partir des demi-finales du fait que la majorité des boxeurs en lice visaient la qualification aux Mondiaux-2015.

Le prochain rendez-vous pour les boxeurs africains après les Mondiaux du Qatar sera le tournoi préolympique en mars 2016.

Les trois médaillés de chaque catégorie ont été primés lors d'une cérémonie, tenue en présence du wali du Grand Casablanca, Khalid Safir, du gouverneur de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa, Karim Kassi Lahlou, des responsables de l'AFCB, de l'AIBA et de la FRMB, ainsi que du directeur des Sports au ministère de la Jeunesse et des Sports, Mustapha Azeroual et du vice-président du Comité olympique marocain, Kamal Lahlou.
Lundi 24 Août 2015 - 08:42

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter