Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Cérémonie à Paris en hommage à des femmes marocaines membres d'associations de familles de victimes du terrorisme


Mardi 15 Décembre 2015 modifié le Mardi 15 Décembre 2015 - 22:34

Une cérémonie en hommage à des femmes marocaines membres d'associations de familles de victimes du terrorisme, a été organisée mardi à Paris par l'ambassade du Maroc en France.




Composé de 27 femmes en majorité, des mères de victimes d'attentats terroristes dont ceux du 16 mai 2003, ce groupe effectue actuellement un voyage en France, à l'initiative de l'association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse et la Paix, présidée par la Franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten.

S'exprimant à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa a mis l'accent sur le rôle que jouent ces associations dans la promotion des valeurs de paix et de tolérance, ainsi que dans la lutte contre l'extrémisme et la radicalisation. Il a également salué l'initiative de l'association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse et la Paix d'organiser ce séjour qui, a-t-il dit, permettra à ces femmes de visiter des institutions prestigieuses de la capitale française.

Pour sa part, Mme Ibn Ziaten a souligné que l'objectif de ce voyage est de contribuer à la promotion du vivre ensemble, ainsi que de mettre en lumière les valeurs de paix et de tolérance prônées par l'Islam. Ce séjour dans la capitale française offre également l'occasion à ces femmes de mieux connaître la civilisation française et vise à contribuer à soulager les souffrances qu'elles endurent depuis qu'elles ont perdu un membre de leurs familles dans des actes terroristes, a-t-elle ajouté dans une déclaration à la MAP. Lors de ce voyage, ces femmes auront l'occasion de visiter des institutions et des monuments de la capitale française dont l'Assemblée nationale, le sénat, l'Institut du monde arabe et les invalides.

Créée en avril 2012 par Latifa Ibn Ziaten, l'Association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix a pour but de promouvoir le dialogue interreligieux. L'association, qui intervient auprès des enfants, adolescents et jeunes adultes, de tous les milieux sociaux, notamment de détenus en milieu carcéral, a pour objectifs notamment d'oeuvrer à la mise en place d'un authentique dialogue interreligieux, de prévenir les dérives sectaires et extrémistes et de créer un cadre public et officiel pour favoriser la discussion et les rencontres entre les acteurs de la vie citoyenne et les forces vives de la France.

A rappeler que Latifa Ibn Ziaten avait reçu en novembre dernier des mains du président français François Hollande le "Prix pour la prévention des conflits" décerné par la Fondation Chirac. Ce prix avait été décerné, en octobre dernier, à Latifa Ibn Ziaten, mère du soldat Imad, tué par Mohamed Merah en 2012, en récompense à son message de paix.
Mardi 15 Décembre 2015 - 22:31





Nouveau commentaire :
Twitter