Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Censuré à Alger : le livre Poutakhine sort en Europe


Samedi 19 Juin 2010 modifié le Lundi 21 Juin 2010 - 08:36




Censuré à Alger : le livre Poutakhine sort en Europe
Le livre "POUTAKHINE, journal presque intime d'un naufragé" de Mehdi El Djezaïri, interdit en Algérie, est sorti à Paris, selon son auteur.

Le livre est considéré comme un pamphlet contre le président Bouteflika. Mehdi El Djezaïri a lancé le défi de trouver « un seul mot d’insulte dans les 432 pages du livre ». « Sauf à considérer que poser une question à son Président est en soi une insulte. La question que j’ai posée en exergue : “Où étiez-vous Monsieur le président quand l’Algérie saignait et pleurait ses enfants ?” a été régulièrement posée depuis 1999 », a-t-il écrit.;

« Il n’y a pas de censure au Salon du livre. Au salon d’Alger comme aux salons de Tunis, de Casablanca ou de Paris, il existe un décret qui précise les raisons qui font qu’un livre ne soit pas diffusé », a indiqué Khalida Toumi, faisant référence au décret exécutif n°03-278 du 23 août 2003 fixant le cadre réglementaire de diffusion de livres et ouvrages en Algérie.

L’article 10 de ce texte stipule : "Sont interdites, sur le territoire national, l’introduction et la diffusion de livres et ouvrages édités sur "quelque support que ce soit et dont le contenu se caractérise par l’apologie du terrorisme, du crime et du racisme ; l’atteinte à l’identité nationale dans sa triple dimension ; l’atteinte à l’unité nationale, à l’intégrité territoriale et à la sécurité nationale ; l’atteinte à la morale et aux bonnes mœurs ; la falsification du Saint Coran et l’offense à Dieu et aux prophètes. »

Plusieurs libraires d’Alger avaient été convoqués par la brigade de recherche et d’investigation (BRI) du commissariat central, où ils ont été sommés de restituer le reste du quota du livre Poutakhine.
L’auteur, Mehdi El Djezaïri, fait l’objet d’une grave persécution par les services de police.

L.M.
Samedi 19 Juin 2010 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter