Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Cannabis: les Etats-Unis ouvrent leurs premiers "coffee shops"


Mercredi 1 Janvier 2014 modifié le Jeudi 2 Janvier 2014 - 22:22

Les adeptes du cannabis aux États-Unis peuvent enfin ce 1er janvier consommer légalement de la marijuana à des fins récréatives dans un Etat de l'ouest du pays, le Colorado, et pourront faire de même dans quelques mois dans l'Etat de Washington.




Suite à une loi votée en novembre, des premiers "coffee-shops" ont ouvert leurs portes mercredi dans le Colorado, où les consommateurs pourront acheter légalement, à condition d'avoir au moins 21 ans, jusqu'à 28 grammes de cannabis à chaque visite. Dans l'Etat de Washington, dans le nord-ouest du pays, les premiers magasins devraient ouvrir d'ici le printemps.

"J'ai attendu ce moment toute ma vie", explique Scott Van Pelt, 43 ans, en faisant la queue au petit matin devant le Kush Club à Denver dans le Colorado, bravant le vent froid. Il est venu par la route, un trajet de 7 heures, depuis le Texas ultra-conservateur, pour être parmi les premiers clients légaux de cette boutique de cannabis qui vend l'herbe sous différentes formes, explique-t-il à l'AFP.

Sur le comptoir des bocaux de semences et portent des noms évocateurs comme Fraises Kush, Amnésie, Diesel acide, Chèvre dorée ou Crack vert. On y trouve aussi des bonbons enrobés de THC, l'agent chimique actif du cannabis.

Le propriétaire de la boutique, Darin Smith s'attend désormais à accueillir quelque 400 consommateurs par jour, maintenant que la vente est légale, contre une centaine lorsqu'il vendait la drogue uniquement à des fins thérapeutiques.

Le principal groupe de pression pour la légalisation du cannabis, le Marijuana Policy Project (MPP), a salué mercredi dans un communiqué "la fin de la Prohibition du cannabis", en référence aux 13 années (1920-1933) pendant lesquelles l'alcool était interdit aux États-Unis.

Cette loi est une première sur le continent américain, où la politique combinait plutôt interdiction et répression pour les consommateurs, et lutte armée contre les producteurs et les trafiquants.

Mais en mai, l'Organisation des États américains (OEA) (pays du continent hors Cuba), a publié un rapport invitant à étudier une éventuelle légalisation du cannabis.

Et le 10 décembre, le Sénat uruguayen a approuvé la légalisation de la production et la vente de cannabis avec une mise en oeuvre au premier semestre 2014.


Mercredi 1 Janvier 2014 - 23:51





Nouveau commentaire :
Twitter