Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Cancer du sein: les substances chimiques les plus cancérigènes identifiées


Vendredi 16 Mai 2014 modifié le Vendredi 16 Mai 2014 - 10:21

Des chercheurs américains ont établi une liste de 17 substances chimiques présentes dans l'environnement quotidien des femmes susceptibles de réduire le risque de cancer du sein.




Des scientifiques américains ont identifié les substances chimiques les plus cancérigènes présentes dans l’environnement quotidien que les femmes devraient éviter pour réduire les risques de cancer du sein. Cette recherche, publiée lundi dans la revue Environmental Health Perspectives, confirme également que les produits chimiques qui provoquent des tumeurs cancéreuses des glandes mammaires chez les rats, sont également liés au cancer du sein chez les humains.

Parmi ces produits cancérigènes, on retrouve les gaz d'échappement des véhicules, les substances ignifuges, les textiles antitaches, les dissolvants, les décapants ou encore les dérivés de désinfectants utilisés pour rendre l'eau potable.

Dans leur étude, les chercheurs listent ainsi sept précautions pour limiter l’exposition à ces produits chimiques cancérigène, :

- Limiter autant que possible l’exposition aux émanations d’essence ou de gasoil et aux gaz d’échappement des véhicules.
- Utiliser une hotte de cuisine en cuisinant et réduire la consommation d’aliments carbonisés (barbecue).
- Ne pas acheter de meubles (sofa, fauteuils...) contenant de la mousse de polyuréthane et s’assurer qu’ils n’aient pas été traités avec des ignifuges.
- Eviter les tapis et autres tissus d’ameublement résistants aux taches.
- Trouver un teinturier qui n’utilise pas de perchloroéthylène ou d’autres solvants.
- Se procurer un bon filtre à charbon pour filtrer l’eau avant de la consommer.
- Réduire l’exposition aux substances chimiques contenues dans la poussière de l’habitation en retirant ses chaussures à l’entrée de la maison, et en utilisant un aspirateur doté d’un filtre HEPA à particules.

Cette étude constitue une avancée majeure. Le cancer du sein est la deuxième cause de mortalité chez les femmes aux Etats-Unis avec 40 000 décès estimés en 2014 selon l'Institut National du Cancer, qui chiffre à 2,89 millions au total le nombre de femmes actuellement touchées par ce type de cancer.
Vendredi 16 Mai 2014 - 10:03

Atlasinfo avec BFMTV




Nouveau commentaire :
Twitter