Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Cancer de l'ovaire : Le dépistage systématique inutile et nocif


Mercredi 8 Février 2012 modifié le Mercredi 8 Février 2012 - 18:38




Cancer de l'ovaire : Le dépistage systématique inutile et nocif
Les résultats de l'étude américaine sont édifiants : le dépistage systématique du cancer de l'ovaire est non seulement inutile, mais en plus, il serait potentiellement nocif. Telles sont les conclusions d'un vaste essai clinique mené aux Etats-Unis, relayées par la revue indépendante Prescrire. L'étude a porté sur plus de 78.000 femmes, âgées de 55 à 74 ans, sans antécédents particuliers, pendant une douzaine d'années.

Les « sujets » ont été divisés en deux groupes : la majoritié d'entre elles n'avait subi aucun examen. Les autres avaient été soumises aux techniques de dépistage classique, une échographie transvaginale et un dosage du marqueur tumoral, le CA 125.

Un dépistage sur dix est un "faux positif"

Conclusion : non seulement la mortalité par cancer de l'ovaire a été similaire dans les deux groupes, tout comme le nombre de cancers découverts à un stade avancé – environ 77% des cancers dans chacun des groupes. Mais, pire, dans le groupe « dépistage », près de 10% des femmes ont eu pour résultat un « faux positif ». Traduction : une femme sur dix s'est vu diagnostiquer un cancer de l'ovaire qu'elle n'avait pas... Un tiers d'entre elles a subi une intervention chirurgicale qui, dans 15% des cas, s'est conclue par de sévères complications.

Si le dépistage systématique du cancer de l'ovaire (le septième cancer le plus fréquent chez les femmes) ne s'avère donc pas efficace, il est important de rappeler que celui du cancer du col de l'utérus montre d'excellents résultats
Mercredi 8 Février 2012 - 18:36





Nouveau commentaire :
Twitter