Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Cahuzac:"Ni entrave à la justice, ni volonté d'innocenter", assure Moscovici


Mercredi 3 Avril 2013 modifié le Mercredi 3 Avril 2013 - 09:45




Pierre Moscovici
Pierre Moscovici
L'exécutif français n'a "eu aucune complaisance", "aucune volonté d'entraver la justice" dans l'affaire Jérôme Cahuzac, qui a avoué mardi avoir menti durant trois mois sur l'existence d'un compte bancaire à l'étranger, a déclaré mercredi Pierre Moscovici.

Le site d'informations Mediapart, à l'origine des révélations sur le compte de l'ex-ministre du Budget, affirme que le ministre de l'Economie et des Finances a "lui même manqué à ses fonctions en instrumentalisant l'administration fiscale".

"Le président de la République, le Premier ministre, moi-même, nous avons fait ce qu'il convenait de faire", a affirmé Pierre Moscovici sur RTL.

"Il n'y a eu aucune complaisance, aucune volonté d'entraver la justice, aucune volonté de couvrir ou de blanchir. Il y a eu la confiance, avec des questions et à chaque fois, les réponses que faisait cet homme", a-t-il poursuivi.

"Ni entrave à la justice, ni tentative de blanchir, ni volonté d'innocenter", a martelé le ministre de l'Economie. "Aucune faute, aucune négligence", a-t-il insisté.

"J'ai joué mon rôle, tout mon rôle, rien que mon rôle avec les outils qui étaient les miens. Aller au-delà eût été mener une enquête parallèle, on nous l'aurait reproché", a ajouté Pierre Moscovici.
Mercredi 3 Avril 2013 - 08:38

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter