Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





COP22: Driss El Yazami tient une série de rencontres à New York


Jeudi 14 Juillet 2016 modifié le Jeudi 14 Juillet 2016 - 11:58

Le Chef du pôle de la société civile au comité de pilotage de la COP22, Driss El Yazami a tenu, mardi et mercredi à New York, une série de rencontres avec des ONG, des universitaires et des professionnels des médias sur les priorités établies par le Maroc pour la COP22, prévue du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech.




COP22: Driss El Yazami tient une série de rencontres à New York
M. El Yazami s’est entretenu notamment avec David Sandalow du Center on Global Energy Policy, relevant de l’université de Columbia, Amy Davidsen, directrice exécutive de l’ONG américaine, The Climate Groupe, David Waskow, du World Resources Institute, ainsi qu’avec des représentants de la presse internationale.

Lors de ces rencontres, l’accent a été mis sur les priorités de la présidence marocaine de la COP22, établies par le comité de pilotage de cette conférence internationale, a indiqué M. El Yazami, dans une déclaration à la MAP.

Ces priorités, a-t-il expliqué, concernent la question du financement de la mise en oeuvre de l’Accord de Paris, le renforcement des capacités des pays les plus durement touchés par le changement climatique, et l’agenda pré-2020, qui prévoit d’agir en faveur de ces pays avant l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris en 2020.

Le déplacement avait également pour objectif de “développer les priorités du pôle société civile et de nouer des relations avec des ONG, des think tanks et des équipes de recherches américaines", a-t-il ajouté.

Mettant en avant le foisonnement du mouvement pour l’environnement aux Etats-Unis, M. El Yazami a noté que l’un des objectifs de ces rencontres était aussi d’oeuvrer pour le “renforcement de partenariats entre la société civile marocaine, la société civile africaine et la société civile internationale”.

Le processus de préparation de Marrakech et de l’après-Marrakech doit servir, a-t-il souligné, à renforcer les relations entre la société civile marocaine et ces partenaires internationaux, mais aussi à conforter le positionnement de la société civile du sud dans le réseaux associatifs internationaux.

Ces réunions s’inscrivent dans le cadre d’une série de forums et de rencontres de haut niveau sur le développement durable qui se poursuivent jusqu’au 20 juillet au siège de l’ONU à New York.
Jeudi 14 Juillet 2016 - 07:56





Nouveau commentaire :
Twitter