Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





COP21: Afailal confirme l'adhésion du Maroc au "Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation aux changements climatiques"


Mercredi 2 Décembre 2015 modifié le Jeudi 3 Décembre 2015 - 00:20




La ministre déléguée chargée de l'Eau Charafat Afailal, a confirmé, mercredi à Paris, l'adhésion du Maroc au "Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation aux changements climatiques", lancé dans le cadre de la Conférence mondiale sur le climat (COP21).

"Je salue le Pacte de Paris (sur la résilience de l'eau) auquel le Maroc adhère complètement", a lancé Mme Afailal lors d'un point de presse organisé dans le cadre de la journée "l'Agenda Paris-Lima: Focus sur la résilience de l'eau et des océans".

Ce pacte, qui permettra une résilience des systèmes de l'eau au dérèglement climatique, inclut les engagements individuels visant à mettre en oeuvre les plans d'adaptation, à renforcer le monitoring en matière d'eau, particulièrement dans les pays où il y a des bassins versants et à promouvoir la durabilité des financements et de nouveaux investissements dans les systèmes de gestion de l'eau.

Le Maroc va donner un "nouvel élan" à la COP22, un prochain rendez-vous planétaire dont il est l'hôte, a affirmé la ministre, indiquant que le Royaume va organiser, sous la coupole du Conseil mondial de l'eau, un événement international sur l'eau et le climat en 2016.

La question de l'eau est un défi, a-t-elle souligné, indiquant que les impacts des changements climatiques sont "énormes, voire même désastreux: la sécheresse, inondations et destruction d'infrastructures , pénurie d'eau, maladies hydriques, insécurité, émigration de la population, ce qui va accroître les conflits entre les peuples".

"Nous adhérons, en tant qu'acteurs et décideurs politiques, en tant que société civile pour dire que le climat c'est l'eau", a-t-elle dit.

Ce point presse a été animé par une coalition d' acteurs liés à l'eau, dont le Conseil mondial de l'eau.

La 21ème session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), qui se tient du 30 novembre au 11 décembre avec la participation de 40.000 délégués, doit adopter un accord permettant de contenir le réchauffement planétaire à 2 C.

Mercredi 2 Décembre 2015 - 22:24





Nouveau commentaire :
Twitter