Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




CCME: sportifs marocains du monde, histoire et enjeux actuels


Jeudi 22 Juillet 2010 modifié le Jeudi 22 Juillet 2010 - 16:27




CCME: sportifs marocains du monde, histoire et enjeux actuels
Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) organise les 24 et 25 juillet 2010 à Casablanca un colloque international sur le thème « Sportifs marocains du monde, histoire et enjeux actuels », auquel participeront des historiens du sport nationaux et étrangers, des sportifs marocains à la retraite ou en activité, des journalistes spécialisés et des représentants des fédérations nationales de diverses disciplines sportives.

Regroupant plus d’une centaine de participants du Maroc et en provenance de l’étranger (Belgique, Espagne, France, Italie, Suède, Royaume-Uni, Émirats Arabes Unis, etc.), le colloque entend contribuer à l’écriture de la longue histoire des sportifs marocains de l’étranger, allant du milieu des années 1930 aux nouvelles générations de sportifs marocains issus de l’immigration en passant par les figures légendaires des années 1950 et 1960. De nombreuses communications scientifiques reviendront sur la contribution de ces générations aux exploits des pays de résidence et à l’éclosion et au développement du sport national marocain.

Alliant la rigueur académique et la force du témoignage des sportifs encore en vie ou, pour ceux qui ont disparu, les souvenirs de leurs proches et des responsables et journalistes qui les ont côtoyés, ce colloque a pour objectif aussi de rendre hommage à ces migrants d’un genre particulier dont le courage et le talent ont marqués toutes les disciplines.

Ce séminaire sera enfin un moment privilégié pour débattre des jeunes sportifs nés dans l’immigration et les choix qu’ils sont souvent amenés Car la question de l’ « identité sportive » ou de la « nationalité sportive » se pose avec acuité lorsqu’on s’attache aux trajectoires des sportifs de haut niveau, marocains ou d’origine marocaine qui ont marqué leur époque de leurs performances et de leur personnalité.

Au panthéon du sport, à l’instar de la « perle noire » du football, Larbi Ben Barek, du champion du demi-fond Saïd Aouita, ou du rugbyman Abdelatif Benazzi, capitaine de l’équipe de France, de nombreux sportifs originaires du Royaume du Maroc ont souvent défendu les couleurs de clubs de pays d’émigration. Certains, à l’époque coloniale ou plus tard « nés à l’étranger » ou naturalisés ont même porté les couleurs nationales des pays d’accueil. Mais tous ont rappelé, au cours de leur carrière ou dans leur reconversion professionnelle, leur attachement au pays d’origine.

Conséquence d’une internationalisation des pratiques, une part importante des gloires du sport marocain se recrute dans les rangs de l’émigration pour s’illustrer dans des disciplines longtemps absentes des traditions du sport marocain comme le tennis, le basket-ball, le fleuret, le judo, le tir à l’arc, la natation ou le ski alpin.

Cette analyse sur le temps long du palmarès des sportifs marocains de l’étranger s’envisage de multiples façons : il s’agira de prendre en compte les choix de carrière entre intérêt sportif et attachement national, mais aussi l’évolution des performances dans les différentes disciplines sportives en repérant les temps forts, bien souvent liés à des figures emblématiques.

L’ambition est de réfléchir aux modalités du choix de « l’identité sportive » à travers le cas marocain, envisagé dans un large cadre qui inclut la période coloniale et les enfants issus de l’immigration. Ces derniers, binationaux, sont souvent amenés très jeunes à choisir le pays qu’ils vont représenter durant toute leur carrière. S’il reste limité au monde assez fermé du haut niveau, compte tenu de l’importance symbolique et politique des performances lors des compétitions internationales, le choix de l’identité sportive revêt une importance majeure. Par ailleurs, il sera nécessaire de replacer ces stratégies dans le cadre plus large des mobilités marocaines vers l’étranger.

Les réactions du public marocain au pays ou à l’étranger face à ces vedettes devenues pour certains des stars internationales, qui se situent entre appropriation, adulation et rejet, constituent un aspect majeur qu’il s’agira d’étudier.


En marge du colloque, et en partenariat avec 2M, une soirée spéciale dédiée aux sportifs marocains du monde sera diffusée le mardi 27 juillet. Y participeront des femmes et des hommes qui ont marqué ou marquent toujours de leur empreinte le sport marocain, toutes disciplines confondues. Un hommage particulier y sera rendu à quelques noms qui ont écrit les belles pages du sport.

Jeudi 22 Juillet 2010 - 16:21

Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter