Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




CAN-2017 (Gr. C) : "Un groupe très relevé avec des matches qui s’annoncent très disputés" (Hervé Renard)


Jeudi 20 Octobre 2016 modifié le Jeudi 20 Octobre 2016 - 01:48




Le Maroc évoluera lors de la phase finale de la CAN-2017 au Gabon dans un "groupe C très relevé avec des matches qui s’annoncent très disputés’’, a affirmé le sélectionneur marocain de football, Hervé Renard.

"Nous héritons des champions d’Afrique en titre ivoiriens, de Congolais coriaces et des Togolais qui vont jouer les troubles fêtes’’, a déclaré à la MAP le coach national à l’issue du tirage au sort pour la composition des groupes de la CAN-2017, effectué mercredi dans la capitale gabonaise Libreville.

"C’est un groupe très difficile avec la Côte d’Ivoire qui est championne d’Afrique en titre et le Togo de M. Claude le Roy qui malheureusement tombent sur notre route, même si c’est un grand honneur pour moi d’affronter ce grand homme’’, a-t-il indiqué.

"Ca sera très difficile face à quelqu’un qui m’a trop apporté et je garderai beaucoup de pudeur pour ce match (contre le Togo) mais il faudra le gagner bien sûr’’, a-t-il dit, notant que pour lui, la République Démocratique du Congo "est bien l’équipe que j’aurais aimé éviter au 1er tour car je trouve que leur entraîneur fait un travail remarquable".

"Les Congolais ont été demi-finalistes en 2015 et ils ont gagné le CHAN avec le même entraîneur. Donc c’est une équipe très forte’’, a-t-il fait observer.

Le technicien français, double champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire en 2015 et la Zambie en 2014, pense également au stade de la ville d’Oyem, au nord du Gabon, qui abritera les matches de groupe.

"Nous allons évoluer dans un lieu que je ne connais pas très bien et j’espère que la logistique (terrain, hôtel,...) sera à la hauteur car c’est aussi un côté important d’une CAN’’, insiste-t-il.

Evoquant ses relations avec les Eléphants ivoiriens avec lesquels il a soulevé le dernier trophée de la CAN, Hervé renard ne cache pas son admiration pour ses anciens protégés, notant qu’il "va falloir faire abstraction de beaucoup de sentiments relatifs à la période extraordinaire passée avec eux et une valeur émotionnelle qu’il va falloir tout de suite emballer".

"Amis hier mais on se retrouve adversaires aujourd’hui. C’est la loi du sport", souligne-t-il.

Concernant le onze marocain, il a expliqué que "le groupe progresse, mais quand on voit la qualité de nos adversaires on se rend compte que ça sera très difficile, mais ça s’annonce très ouvert".

"Pour une compétition comme la CAN, la préparation est primordiale et il va falloir que les joueurs soient le plus tôt possible ensemble pour qu’on puisse avoir le temps pour bien nous préparer’’, a-t-il dit.

Et de conclure que "s’il y a cette fierté chez tous les joueurs de porter le maillot marocain, je pense qu’on pourra au moins se qualifier pour les quarts de finale".


Avec MAP
Jeudi 20 Octobre 2016 - 01:15





Nouveau commentaire :
Twitter