Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Burkina : Un dépôt d'armes et munitions attaqué par des partisans de l'ex-chef de l'Etat


Vendredi 22 Janvier 2016 modifié le Vendredi 22 Janvier 2016 - 14:27

Des membres de l'ancienne garde présidentielle aujourd'hui démantelée ont attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi un dépôt d'armes militaires dans les faubourgs de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, a annoncé l'armée.




Un dépôt d'armes et de munitions, situé à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Ouagadougou, a été attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi par des éléments récalcitrants de l'ex Régiment de sécurité présidentielle (ex-RSP), indiquent les Forces armées burkinabè dans un communiqué.

"Dans la nuit du 21 au 22 janvier, aux environs de 03H00 du matin (locales et GMT), une tentative d'incursion n'ayant fait aucune victime a eu lieu au niveau du magasin d'armement de Yimdi", explique la même source.

Selon le communiqué, "les auteurs de cette tentative ont été identifiés comme des éléments récalcitrants de l'ex-RSP".

"Le site est sous contrôle des Forces armées nationales et le dispositif de surveillance a été renforcé", précise la même source, rappelant aux populations de signaler aux Forces de Défense et de Sécurité tous individus ou activités suspects.

Le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité auteur d'un putsch raté en septembre dernier, a été dissout, rappelle-t-on.

Cette attaque intervient après les attentats terroristes perpétrés vendredi dernier contre un hôtel et un café-restaurant en plein centre de la capitale burkinabè et qui ont fait au moins 30 morts et plusieurs dizaines de blessés.

Vendredi 22 Janvier 2016 - 14:23





Nouveau commentaire :
Twitter