Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Bruxelles et Washington appellent la Bosnie à adopter un accord commercial avec l'UE


Jeudi 30 Juin 2016 modifié le Jeudi 30 Juin 2016 - 01:10

Bruxelles et Washington ont appelé mercredi la Bosnie à entériner un accord commercial avec l'Union européenne réclamé par la Croatie, affirmant qu'un refus pourrait mettre en péril son rapprochement de l'UE et le soutien des institutions financières internationales.




Il s'agit de l'accord de stabilisation et d'association (ASA), signé en 2008 par la Bosnie, avec 27 pays membres de l'UE, portant essentiellement sur le commerce, adapté à de nouvelles circonstances à la suite de l'adhésion de la Croatie à l'UE en 2013.

"Les événements des prochains jours pourraient avoir un effet déterminant pour la prospérité et la sécurité du pays au cours des dix prochaines années", ont mis en garde l'ambassadrice des Etats-Unis à Sarajevo, Maureen Cormack, et le chef de la délégation de l'UE en Bosnie, Lars-Gunnar Wigemark, dans un communiqué conjoint.

A rappeler que la Bosnie a officiellement déposé en février sa demande d'adhésion à l'UE, qui pourrait être traitée à Bruxelles en juillet prochain, et ce, après des années de stagnation sur la voie européenne, en raison des querelles intercommunautaires.

"La Bosnie devra accepter l'adaptation de l'ASA (...) Sans cette adaptation, il n'y a pas de garantie que le pays pourra aller vers la prochaine étape d'adhésion à l'UE", lit-on dans le communiqué des ambassadeurs.

Les ambassadeurs avertissent qu'un nouveau ralentissement du processus de rapprochement de la Bosnie avec l'UE risque de mettre en péril le versement des fonds internationaux, notamment ceux du Fonds monétaire international (FMI).

Ils ont, en outre, précisé qu'environ 2 milliards d'euros seront versés sur une période de 3 à 4 ans, pour stabiliser le budget de l'Etat ainsi que pour assurer le développement des infrastructures.
Jeudi 30 Juin 2016 - 01:09





Nouveau commentaire :
Twitter