Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Bruxelles abrite les rencontres des Marocaines d'ici et d'ailleurs


Samedi 18 Décembre 2010 modifié le Dimanche 19 Décembre 2010 - 22:39

Si, comme l'affirmait le poète Aragon, la femme est l'avenir de l'homme, la Conférence "Marocaines d'ici et d'ailleurs", organisée les 18 et 19 décembre à Bruxelles par le Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME), essaye à sa manière de construire cet avenir.




Bruxelles abrite les rencontres des Marocaines d'ici et d'ailleurs
A l'appel du CCME, plus de 250 femmes marocaines en provenance du Maroc et de toute l'Europe se sont réunies à Bruxelles les 18 et 19 décembre pour assister aux travaux de la première rencontre des femmes marocaines d'Europe. Le choix de la ville qui abrite cette conférence n'est pas anodin: Bruxelles, ville du métissage, des rencontres entre différentes cultures, est également la capitale européenne. Au programme: réfléchir sur les moyens à adopter pour garantir aux Marocaines à l'étranger davantage d'égalité et de dignité.

La salle était comble le samedi 18 décembre pour les allocutions d'ouverture et les présentations de divers intervenants issus aussi bien du secteur social que du monde académique. Nous retiendrons entre autres celle de Joëlle Milquet, Vice Première-Ministre belge, Ministre de l'emploi et de l'égalité des chances, chargée de la politique de la migration et de l'asile et M. Menouar Alem, Ambassadeur permanent de Sa Majesté le Roi Mohammed VI auprès de l'Union Européenne.

En présentant un état des lieux de la situation européenne en matière d'inégalités entre les hommes et les femmes, Mme Milquet a affirmé que les femmes issues de l'immigration sont au cœur de cette problématique. Ces femmes cumulent une double discrimination du fait de leur sexe et de leur origine. M. Alem, Ambassadeur permanent du Maroc auprès de l'UE a présenté les efforts consentis par le Maroc en matière de parité et d'équité entre homme et femme. A ce titre, il a rappelé les progrès réalisés par le Royaume dans les domaines de la famille, de la santé, de l'enseignement, de l'emploi, ainsi que pour ce qui concerne le renforcement de sa représentation politique et de sa participation à la vie publique.

L'échange pour crédo


A la fin de la séance d'ouverture, le ton est donné. Il s'agit pour les participantes de confronter les expériences, de comparer les politiques de lutte contre les discriminations et d'effectuer un aller-retour entre l'expérience marocaine et européenne. Pour cela, trois ateliers de travail ont été organisés: “Agir contre les discriminations”, “Agir pour l'égalité” et “Femmes et Citoyennes”.

Si le crédo des participants de cette rencontre était l'échange, celui des organisateurs était également celui du partenariat puisqu'une convention-cadre a été signée entre le CCME et l'Université Catholique de Louvain, lors du dîner-gala qui clôturait la première journée de travail. La journée du dimanche 19 décembre a été essentiellement consacrée à la poursuite des ateliers.

Pour la suite, le CCME, organisera tout au long de l'année à venir, différentes rencontres entre les Marocaines d'ici et d'ailleurs en Afrique Subsaharienne, pays arabes et Amériques.

Samedi 18 Décembre 2010 - 16:44

(Source Aufait)




Nouveau commentaire :
Twitter