Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Brigitte Ayrault juge son mari "indispensable" à François Hollande


Lundi 13 Mai 2013 modifié le Lundi 13 Mai 2013 - 14:05

L'épouse du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, Brigitte Ayrault, juge son mari "indispensable" au président de la République, François Hollande, un an après sa nomination à Matignon, dans un entretien publié lundi par le quotidien Presse-Océan.




Brigitte Ayrault  juge son mari "indispensable" à François Hollande
L'épouse du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, Brigitte Ayrault, juge son mari "indispensable" au président de la République, François Hollande, un an après sa nomination à Matignon, dans un entretien publié lundi par le quotidien Presse-Océan.

Au journaliste qui lui demande, en référence aux rumeurs d'un possible remaniement gouvernemental, si elle prépare "les cartons", Brigitte Ayrault répond: "Non. J'entends ce qui se dit, je lis ce qui s'écrit mais Jean-Marc est l'homme de la situation. Il est courageux, il fait le travail, il est loyal. Je le crois indispensable à François Hollande" "Jean-Marc est serein, sûr de sa ligne politique. Il est parfois fatigué mais il n'est pas déstabilisé par les attaques. Il a la sagesse et le recul", affirme-t-elle. "Il sait que ce qu'il a semé germera".

Au sujet de l'affaire du compte en Suisse de l'ancien ministre du budget Jérôme Cahuzac, Brigitte Ayrault dit être "tombée des nues", selon ses propos rapportés par Presse-Océan. "L'affaire Cahuzac, c'est une souffrance. Le sentiment d'une très grande trahison", ajoute-t-elle.

On apprend également que Brigitte et Jean-Marc Ayrault s'offrent des "échappées belles", "souvent vers l'art" :"quand l'agenda nous le permet, nous allons voir des expos ou un film ; c'est notre bouffée d'oxygène", raconte l'épouse du Premier ministre dans l'entretien citée par Le Lab d'Europe 1.Par ailleurs, Brigitte Ayrault confie être une grande amatrice d'art et plus particulièrement de street art. Elle a ainsi exposé à Matignon des oeuvres du spécialiste du graffiti Alain-Dominique Gallizia.
Lundi 13 Mai 2013 - 08:55





Nouveau commentaire :
Twitter