Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Brexit": Cameron cherche l'appui des députés britanniques au projet d'accord avec l'UE


Mercredi 3 Février 2016 modifié le Mercredi 3 Février 2016 - 12:33

Les regards des britanniques sont actuellement tournés vers le premier ministre David Cameron qui doit présenter ce mercredi au Parlement le projet d'accord proposé par l'Union européenne pour le maintien de Londres dans l'UE.




Après la publication par le président du Conseil européen Donald Tusk des propositions pour un nouvel accord avec le Royaume-Uni, M. Cameron s'est félicité des idées européennes, estimant qu'elles répondent aux réformes souhaitées par la Grande-Bretagne.

Donald Tusk a proposé un mécanisme visant à limiter pendant une période pouvant aller jusqu'à quatre ans les aides sociales aux travailleurs migrants intra-européens qui s'installent sur le sol britannique -mais aussi dans les autres pays de l'UE- en cas "d'afflux de travailleurs d'autres Etats membres d'une magnitude exceptionnelle".

Ce mécanisme pourrait être activé dans le cas où les services publics d'un pays sont débordés ou si leur système de sécurité sociale est victime d'abus répétés.

Le président du conseil européen a également promis à Londres de "respecter les droits et compétences" des pays qui ne sont pas membres de la zone euro, l'unes des exigences de la Grande-Bretagne pour son maintien dans le bloc communautaire.

Les milieux d'affaires britanniques ont accueilli favorablement le nouveau projet d'accord proposé par la présidence du Conseil européen, mais les eurosceptiques remettent en doute l'efficacité des mesures pour limiter l'immigration de travailleurs européens, et en particulier ceux d'Europe de l'Est.

M. Cameron espère trouver un accord avec les partenaires européens lors d'un sommet les 18 et 19 février à Bruxelles, ce qui lui permettrait d'organiser dès juin prochain un référendum sur le maintien ou le départ de son pays de l'Union.
Mercredi 3 Février 2016 - 12:32





Nouveau commentaire :
Twitter