Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Brésil: le ministre de la justice appelle à ne pas confondre Islam et terrorisme


Mardi 9 Août 2016 modifié le Mercredi 10 Août 2016 - 00:35




Brésil: le ministre de la justice appelle à ne pas confondre Islam et terrorisme
Le ministre brésilien de la Justice, Alexandre de Moraes, a jugé inadmissible, lundi à Rio de Janeiro, le fait que certains font l'amalgame entre Islam et terrorisme, en plaidant pour une action commune avec les communautés musulmanes en vue d’éviter tout préjudice à la communauté musulmane.

"Nous ne pouvons pas confondre une religion, l'Islam, avec des criminels qui commettent des actes terroristes. Il y a nécessité d'engager un effort conjoint entre la communauté islamique et le gouvernement pour cela", a-t-il indiqué lors d’une rencontre avec une délégation de représentants de la communauté musulmane et des instances islamiques au Brésil.

"Les discours généralistes portent préjudice", a-t-il affirmé lors de cette réunion axée sur la récente augmentation des attaques contre les membres de la communauté musulmane depuis l’arrestation, en juillet dernier, de treize personnes, dont douze membres d’un groupe soupçonné de préparer des attentats terroristes à l'occasion des Jeux olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août).

A cette occasion, le vice-président de l’Union nationale des associations islamiques (UNI), Ali Hussein Taha, a relevé que "le Brésil compte près de 1,5 million de Brésiliens musulmans établis sur son territoire et la religion ne doit en aucun cas déterminer l’attitude qu’il faut avoir envers les gens".

Lors de cette rencontre, il a été convenu que les autorités locales, le ministère de la justice et les représentants des organisations islamiques au Brésil procéderont à un échange d’informations pour lutter contre les cas de stigmatisation et d’intimidation visant la communauté musulmane.

Par ailleurs, le président de l'UNI, Mohammad Bacha, a remis à M. Moraes un "plan de collaboration" en vue de lutter contre la menace de terrorisme et échanger des informations sur le sujet. La réunion intervient deux jours après qu’une Brésilienne musulmane ait été attaquée sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro, la ville qui compte près de 2.000 musulmans.

Le 2 août dernier, la communauté musulmane établie au Brésil a lancé une large campagne à Rio de Janeiro pour promouvoir la paix et la tolérance et exprimer son rejet du terrorisme, à l'occasion de la tenue des Jeux olympiques de Rio.

Dans le cadre de cette campagne, des membres de la communauté musulmane sillonnent plusieurs villes brésiliennes et vont à la rencontre des Brésiliens et des touristes pour leur transmettre un message de paix et présenter les vraies valeurs de l’Islam, à travers des livres et des brochures.

(Avec MAP)
Mardi 9 Août 2016 - 10:13





Nouveau commentaire :
Twitter