Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




"Boyhood", Julianne Moore et Eddie Redmayne, grands vainqueurs de la 68e cérémonie des Baftas


Dimanche 8 Février 2015 modifié le Lundi 9 Février 2015 - 22:29

"Boyhood", "The Grand Budapest Hotel", l'actrice américaine Julianne Moore et l'acteur britannique Eddie Redmayne sont les grands vainqueurs de la 68e cérémonie des Baftas, les récompenses du cinéma britannique remises dimanche au Royal Opera House de Londres.




L'équipe de Boyhood, dont Ethan Hawke (3ème à droite) et Patricia Arquette (2ème à droite) lors de la remise des Baftas à Londres le 8 février 2015
L'équipe de Boyhood, dont Ethan Hawke (3ème à droite) et Patricia Arquette (2ème à droite) lors de la remise des Baftas à Londres le 8 février 2015
Expérience unique dans le cinéma de fiction, "Boyhood", réalisé en 39 jours sur une période de douze années par l'Américain Richard Linklater, s'est imposé face à "The Grand Budapest Hotel" de Wes Anderson, "Imitation Game" de Morten Tyldum, "Birdman" de Alejandro Gonzalez Inarritu et "Une merveilleuse histoire du temps" de James Marsh.

Le film, grand favori des Oscars, qui retrace avec une simplicité et un naturalisme bouleversants plus d'une décennie de la vie d'une famille américaine aux accents universels, repart également avec le Bafta de la meilleure actrice de second rôle pour Patricia Arquette et celui du meilleur réalisateur pour Richard Linklater.

Resté aux États-Unis, le réalisateur a vu son acteur principal Ethan Hawke, venir chercher son prix. Sur scène, il a partagé sa "fierté" à l'égard des deux jeunes acteurs qui ont grandi en jouant ce film.

Du côté des actrices, l'Américaine Julianne Moore, qui a ébloui le tapis rouge dans une robe ton sur ton au décolleté affriolant, a confirmé son statut d'ultra favorite pour les Oscars en remportant le Bafta de la meilleure actrice pour "Still Alice", dans lequel elle interprète une femme atteinte d'Alzheimer.

L'histoire d'amour qui a uni Stephen Hawking à sa première femme, racontée dans "Une merveilleuse histoire du temps" du Britannique James Marsh, a touché au coeur le public anglais et l'académie du cinéma britannique qui lui a décerné le Bafta du meilleur film britannique, celui du meilleur scénario adapté, celui du meilleur acteur pour Eddie Redmayne.
Dimanche 8 Février 2015 - 23:53

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter