Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Boussaid copréside à Paris avec son homologue français la première réunion ministérielle du "dialogue 5+5 Finances"


Mardi 24 Janvier 2017 modifié le Mercredi 25 Janvier 2017 - 12:20

Le ministre marocain de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid a coprésidé, mardi à Paris, avec son homologue français Michel Sapin les travaux de la première réunion ministérielle du "dialogue 5+5 Finances".




Mohamed Boussaid et Michel Sapin
Mohamed Boussaid et Michel Sapin
Mise en place lors de la 12-ème réunion des ministres des Affaires étrangères du dialogue 5+5 tenue à Tanger, le 07 octobre 2015, la déclinaison financière de ce dialogue se veut une plateforme de dialogue et de partage d’expériences sur des sujets financiers porteurs pour la région de la Méditerranée occidentale.

Cette réunion a été l’occasion d’enrichir le dialogue entre les pays de ce groupe et d’évoquer certains enjeux aux niveaux régional et mondial dont la transparence financière et la nécessité pour l’ensemble des pays de se conformer aux règles et directives du GAFI (Groupe d’action financière) pour lutter efficacement contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, a souligné M. Boussaid dans une déclaration à la MAP à l’issue de la rencontre de Paris.

Les participants ont aussi insisté sur la nécessite de la coopération douanière et fiscale pour lutter contre l’évasion fiscale, contre la contrebande et toutes les formes de trafic et de commerce illicite, a ajouté le ministre, faisant savoir que la réunion a en outre abordé les instruments financiers pour accompagner l’économie verte.

Il a, à cet égard, fait savoir qu’il a eu l’occasion de faire un bilan de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 22), organisée en novembre dernier à Marrakech et de rappeler les initiatives portées par le Maroc lors de cette conférence de l’action notamment en matière de financement.

M. Boussaid a, dans ce sens, mis en avant la volonté du Maroc, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, de contribuer aux efforts de préservation de l’environnement, passant en revue les initiatives du Royaume en particulier dans les domaines énergétique et du transport.

Le ministre s’est par ailleurs félicité du bon démarrage du "dialogue 5+5 Finances" et de l’approche efficace adoptée par les participants pour se concerter sur les sujets qui préoccupent les pays de la région, faisant savoir que les ministres ont convenu de poursuivre la discussion sur les sujets d’intérêt commun lors d’une rencontre en avril prochain à Malte.

Il a sur un autre registre affirmé que la réunion ministérielle de Paris a été l’occasion de présenter certaines actions engagées par le Maroc qui est "perçu comme étant un pays stable économiquement et politiquement", réitérant l’engagement du Royaume à contribuer au renforcement de la stabilité financière régionale et internationale et à promouvoir la coopération sud-sud notamment avec les pays du continent africain.

M. Boussaid a aussi mis en relief l’expérience du Maroc dans le domaine de la modernisation fiscale et de l’administration des douanes, ainsi que la signature avec plusieurs pays de conventions pour la non double imposition et la protection des investissements, notant que le Royaume s’érige aujourd’hui en modèle en matière d’amélioration du cadre législatif réglementaire et du cadre opérationnel économique et financier.

A noter que cette première réunion du "dialogue 5+5 Finances" a été l’occasion pour les participants d’engager une réflexion concertée et d’échanger sur les opportunités de promouvoir la coopération dans les domaines de la fiscalité, des douanes, de la transparence financière et des aspects financiers du changement climatique.

Outre le Maroc et la France, ont pris part à cette réunion les ministres des Finances de la rive sud de la Méditerranée à savoir l’Algérie, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie et ceux du nord à savoir l’Espagne, le Portugal, l’Italie et Malte.
Mardi 24 Janvier 2017 - 21:55





Nouveau commentaire :
Twitter