Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Bousculade à Mina: L'opération de recherche et d'identification des pèlerins marocains portés-disparus se poursuit (ambassade)


Vendredi 25 Septembre 2015 modifié le Samedi 26 Septembre 2015 - 11:03




L'opération de recherche et d'identification des pèlerins marocains portés-disparus suite à la bousculade survenue, jeudi à Mina, se déroule sous la supervision du président de la délégation officielle marocaine pour le hajj et du président du bureau des pèlerins marocains, en présence de l'ambassadeur du Maroc à Ryad, indique vendredi l'ambassade du Royaume en Arabie Saoudite.

"Faisant suite à son communiqué de presse du 24 septembre 2015 concernant la situation des pèlerins marocains, après la bousculade survenue à Mina, et en exécution des Hautes instructions Royales et dans le cadre de la responsabilité et de la transparence, l'ambassade du Maroc à Ryad informe que l'opération de recherche et d'identification des pèlerins marocains portés-disparus se déroule sous la supervision, de M. Mohamed Boussaid, ministre de l'économie et des finances, président de la délégation officielle marocaine pour le hajj et le président du bureau des pèlerins marocains en présence de l'ambassadeur de SM le Roi à Ryad", souligne l'ambassade dans un communiqué.

M. Boussaid, le président du bureau des pèlerins marocains et l'ambassadeur du Maroci à Ryad sont "en réunion permanente en vue d'établir la liste des pèlerins marocains portés-disparus, aussi bien auprès des bureaux de pèlerinage que des agences de voyage, et ce en attendant de s'assurer de leur sort auprès des autorités saoudiennes compétentes", précise la même source.

"Ainsi, vu l'ampleur du drame, l'opération de tri et d'identification se poursuit pour établir les identités et les nationalités des victimes", ajoute le communiqué, précisant que "eu égard aux procédures légales pour identifier les pèlerins marocains portés-disparus auprès des hôpitaux et à la morgue Almouaissem à la Mecque où ont été transférés les corps et à laquelle les délégations n'ont pas eu accès jusqu'à présent, ne seront déclarés morts que les cas qui seront constatés de visu ou ayant un certificat de décès délivré par les autorités saoudiennes compétentes, d'autant plus que plusieurs pèlerins marocains portés-disparus dans un premier temps ont pu regagner leurs lieux de résidence sains et saufs", conclut le document.
Vendredi 25 Septembre 2015 - 22:29





Nouveau commentaire :
Twitter