Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Biadillah: le PAM a opéré une révolution au niveau de son architecture organisationnelle


Dimanche 24 Janvier 2016 modifié le Dimanche 24 Janvier 2016 - 17:18




Le parti Authenticité et Modernité (PAM) a opéré une révolution au niveau de son architecture organisationnelle tant sur le plan territorial que national, a indiqué samedi soir à Bouznika, le président du comité préparatoire du 3ème Congrès national du PAM, Mohamed Cheikh Biadillah.

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de la séance d'ouverture officielle du congrès, M. Biadillah a expliqué qu'au niveau territorial, il a été procédé à la suppression du Conseil régional et à la création d'une nouvelle institution appelée "conférence de coordination".

De même, les secrétaires généraux seront désormais élus aux niveaux régionaux, provinciaux et locaux au lieu de procéder à leur nomination au bureau politique, a-t-il ajouté, estimant que ce changement est à même de renforcer et d'élargir la participation politique, d'initier à l'exercice de la démocratie locale et régionale et de favoriser l'émergence d'élites locales.

Les changements ont également concerné le bureau politique. Ainsi, a été créé un nouveau bureau appelé Bureau fédéral, qui s'occupera des missions ayant un caractère organisationnel et électoral, tandis que le bureau politique continuera d'assurer les actions d'ordre politique et stratégique.

M. Biadillah a fait valoir que les bureaux politique et fédéral seront présidés par le nouveau Secrétaire général et placés sous le contrôle du Conseil national, soulignant dans ce sens que le Secrétaire général et le Bureau politique seront élus par le Conseil national.

En ce qui concerne le règlement intérieur, M. Biadillah a relevé qu'une très grande marge de manœuvre a été accordée au traitement de l'ensemble des dossiers aux niveaux local, provincial et régional, en coordination avec le Bureau politique.

Le parti fera en sorte de renforcer l'éthique et la transparence et de consolider la conscientisation de ses militants à l'égard de l'égalité homme-femme.

"Nous considérons que nous construisons notre identité lentement mais sûrement", a-t-il dit, soulignant qu'en tant que parti politique "nous ambitionnons de gérer la chose publique" de même que "nous voulons apporter des idées novatrices à même de favoriser l'amélioration de la production de la richesse et la répartition équitable de celle-ci entre tous les Marocains".

Les activités du Congrès se poursuivront par la réunion des régions, l'élection des membres du conseil national et l'adoption de la déclaration finale.

Le nouveau conseil national tiendra dimanche sa première réunion pour élire son président ainsi que le secrétaire général et le bureau politique du parti.

Dimanche 24 Janvier 2016 - 12:07





Nouveau commentaire :
Twitter