Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Bernard Tapie se lance dans le business en ligne (Le Point)


Jeudi 8 Avril 2010 modifié le Jeudi 8 Avril 2010 - 23:46

Bernard Tapie fait son grand retour sur la scène entrepreneuriale. Débarrassé de ses derniers soucis judiciaires , l'ancien ministre lancera mi-mai avec son fils Laurent un site Internet de vente de biens et services dégriffés. À mi-chemin entre e-commerce et ventes privées, ce portail proposera voyages, automobiles, électroménager mais aussi assurances et prêts bancaires à prix bradés.




Bernard Tapie se lance dans le business en ligne (Le Point)
S'il reconnaît "que l'idée de créer une grande centrale d'achat discount sur la Toile n'est pas nouvelle" - rueducommerce et priceminister en ont fait une spécialité -, Tapie compte sur son nom et ses talents de négociateur pour imposer son site comme "la référence" en matière d'achats malins sur internet. Ce dernier se différenciera de la concurrence en proposant à la fois des lots de biens à prix réduits (automobiles, électroménager, équipement high-tech, vêtements de grandes marques) et des services (abonnements téléphoniques, assurances, services bancaires) moins chers, car achetés en grande quantité et sans intermédiation aux fournisseurs.

Campagne TV de plusieurs millions d'euros

Tapie online ? Le projet n'est pas nouveau. Il y a un an, l'homme d'affaires confiait déjà au Point (n° 1910) vouloir "créer un site Internet qui (livrerait) à tout le monde les tuyaux dont seuls les initiés disposent pour vivre mieux et payer moins cher". Il l'avait dit, il l'a fait. Les espaces publicitaires sont d'ores et déjà réservés et une plate-forme téléphonique visant à assurer le service après-vente des contrats est en cours de constitution à Paris.

Mais cette fois le serial entrepreneur n'est pas en première ligne. Cofondateur avec son fils Laurent, 35 ans, de la société BLT Développement qui administrera le site, Bernard Tapie laissera à ce dernier, qui a travaillé sur plusieurs projets de développement internet pour des grands groupes comme Canal + ou Partouche, les commandes opérationnelles de l'entreprise. Il assure vouloir se contenter de la promotion du site, qu'il assurera à sa manière "en faisant l'acteur à titre bénévole".

D'après les informations du Point , Bernard Tapie aurait déjà investi plusieurs millions d'euros pour une campagne télévisée qui le mettra en scène en expert ès combines. Nanard.com ? Le nom avait sa faveur, mais il était déjà pris, et, surtout, ne plaisait pas à son fils. "Comme c'est lui qui a fait des études [il est diplômé de l'ESCP, NDLR], j'ai dû m'incliner", conclut-il.
Jeudi 8 Avril 2010 - 23:30

Mélanie Delattre




Nouveau commentaire :
Twitter