Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Bernadette Chirac annonce la candidature de Nicolas Sarkozy en 2017


Mercredi 22 Janvier 2014 modifié le Mercredi 22 Janvier 2014 - 12:41

Invitée d'Europe 1, l'ex-première dame, Bernadette Chirac, a dit espérer la candidature de l'ancien président à l'Élysée. Pressée de confirmer s'il lui avait fait part de ses intentions, elle a fini par lâcher/ "Bien.. «évidemment».




Sur l'actuel président, François Hollande, elle a dit qu'il a changé. "Il a énormément travaillé. Pour sa campagne, il a fait un tour de France complet pendant un an. Il a changé il me semble [depuis qu'il est président ndlr]. Je suis allée le voir à l'Elysée, notamment pour parler de la Corrèze. Il a une stature maintenant. On ne vient pas le déranger pour rien. De ce que j'entends et de ce que je vois, il a beaucoup changé. " A-t-il acquis le gabarit d'un chef de l'Etat? "Oui.", a-t-elle répondu.

Sur la campagne du président, Valérie Trierweiler, Mme Chirac a déclaré prendre part à sa "tristesse". "Je ne l'ai pas eu au téléphone récemment, je ne veux pas être indiscrète. Elle est probablement très fatiguée, elle est allée à l'hôpital pendant huit jours, ce n'est sûrement pas sans raisons. En revanche, je lui ai écrit un petit mot. Je lui ai dit que je prenais part à sa tristesse".

Bernadette Chirac a aussi longuement évoqué la santé de son époux, âgé de 81 ans et récemment opéré du rein. Si elle reconnaît que l'ancien chef de l'État est gêné par moments par des troubles de la mémoire, elle dément qu'il souffre de la maladie d'Alzheimer. «J'espère que cette épreuve ne nous sera pas infligée. Il n'a pas vraiment les symptômes», a insisté l'ancienne première dame.

Et de poursuivre: «D'où la nécessité de lire et de recevoir des visiteurs gentils et généreux, qui lui parlent des sujets qui l'intéressent, ou de l'actualité, ou de livres lus récemment. Des sujets qui l'intéressent et qui intéressent les deux interlocuteurs.» Pour autant, il ne faudra pas s'attendre à voir le prédécesseur de Nicolas Sarkozy et de François Hollande commenter l'actualité: «Je ne crois pas qu'il souhaite reprendre la parole publiquement», a confié Bernadette Chirac.

Mercredi 22 Janvier 2014 - 11:39





Nouveau commentaire :
Twitter