Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Benkirane à Zouerate: les déclarations de Chabat sont "irresponsables"


Mercredi 28 Décembre 2016 modifié le Jeudi 29 Décembre 2016 - 16:38

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est entretenu, mercredi 28 décembre, avec le président mauritanien avant de qualifier devant la presse les déclarations de Hamid Chabat sur la Mauritanie d'"irresponsables".




Le Maroc a dépêché en Mauritanie une délégation gouvernementale, qui a été reçue mercredi par le président mauritanien pour, selon un communiqué du royaume, "dissiper tout malentendu" après des propos polémiques du secrétaire général du pari de l'Istiqlal.

Le 24 décembre, l'imprévisible Hamid Chabat avait déclaré que la Mauritanie était "une terre marocaine", des propos vivement dénoncés à Nouakchott par l'ensemble des formations politiques.

La délégation a été reçue à Zouerate, dans le nord du pays, par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a rapporté l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle).

Abdelillah Benkirane, qui a remis au président mauritanien une lettre du roi, a assuré que le souverain « accorde une grande importance au développement des relations entre les deux pays. La Mauritanie, comme tout le monde le sait, est un pays frère et cher et a une place spéciale auprès du Royaume du Maroc».

«Le Maroc et la Mauritanie sont unis par des liens religieux, linguistiques et historiques, et sont liés par un destin commun », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a également indiqué que les relations entre les deux pays voisins « sont fondées sur les bases solides du respect mutuel, d’une vision sincère, de la coopération fructueuse et d’un bon voisinage constructif ».

Les "déclarations de M. Chabat n'engagent que lui-même. Elles reflètent ni la position du roi Mohammed, ni celle du gouvernement, ni celle du peuple marocain", a affirmé M. Benkirane à la presse à sa sortie d'audience.

"Nos relations sont fondées sur des bases solides faites de respect mutuel, de bon voisinage et de coopération mutuellement avantageuses", a-t-il dit.

"Une mauvaise chose peut conduire à des choses utiles", a-t-il poursuivi, ajoutant : "Les jours à venir vont connaitre un renforcement des relations de coopération entre les deux pays frères".

Il n'a pas fourni de détails et il a quitté la Mauritanie pour le Maroc en début d'après-midi.

Aucune déclaration attribuée au président Aziz n'a été rapportée. Mais une source officielle jointe par l'AFP a souligné que pour les besoins de la rencontre, le président Aziz avait interrompu ses vacances dans la zone désertique du Tiris (extrême nord) pour se rendre à Zouerate.

"C'est bien la preuve de l'importance que le président Aziz accorde à cette mission de Benkirane et aux bonnes relations entre les deux pays ainsi qu'à l'équilibre devant marquer nos relations dans la région", a ajouté la même source, déclinant tout commentaire supplémentaire.

Selon le communiqué du palais royal, Mohammed VI s'était déjà entretenu mardi au téléphone avec Mohamed Ould Abdel Aziz et avait réaffirmé "son attachement à la relation de bon voisinage et de solidarité entre les deux pays".

Les deux chefs d'Etat "ont exprimé leur détermination à préserver cette relation" et le souverain marocain a rappelé à cette occasion que "le Maroc reconnaissait l'intégrité territoriale" de la Mauritanie, d'après ce texte.

De son côté, le ministère marocain des Affaires étrangères avait condamné les "déclarations irresponsables et dangereuses" de M. Chabat, pour étouffer une possible crise diplomatique.

Cet incident est intervenu alors que les relations se sont distendues ces dernières années entre les deux pays voisins.

Mercredi 28 Décembre 2016 - 17:04

Par Hasna Daoudi (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter