Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Benkirane: "Le PJD continuera à franchir de nouvelles étapes sur le chemin de la réforme"


Dimanche 23 Août 2015 modifié le Jeudi 29 Septembre 2016 - 12:41

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) continuera à franchir de nouvelles étapes sur le chemin de la réforme en vue de réaliser l'essor du Maroc, a affirmé, samedi à Salé, le secrétaire général du parti, Abdelilah Benkirane.




Intervenant lors d'un meeting national du PJD tenu sous le thème "Notre vote, notre chance pour poursuivre la réforme", à l'occasion du lancement de la campagne électorale pour les élections communales et régionales du 4 septembre prochain, M. Benkirane a qualifié d'"honorable à tous les niveaux" le bilan du gouvernement actuel conduit par son parti.

"Nous sommes venus pour améliorer la vie démocratique au Maroc et faire en sorte que les meilleures compétences accèdent aux postes de responsabilité, afin de mettre fin à certaines pratiques du passé et placer le Maroc au rang des pays émergents et développés économiquement et politiquement", a-t-il souligné, notant que "beaucoup de travail reste à faire" dans cette optique.

M. Benkirane a, par ailleurs, relevé que "les élections ne sont pas des mécanismes d'achat des voix et des candidats, mais un engagement et une détermination à servir la patrie et les citoyens".

Le leader politique a, à cet égard, salué l'action des membres du PJD et de ses militants, estimant qu'ils ont accompli leurs devoirs et restés fidèles à leurs référentiels et à leur pays, tout en s'armant de la patience et en restant soudés pour traverser des étapes capitales entre les dernières et les prochaines échéances électorales, et plus particulièrement depuis le 25 novembre 2011.

Le PJD, un parti solidaire et présent sur la scène politique, continuera de jouer son rôle suivant son processus réformiste, a indiqué M. Benkirane, ajoutant que cette formation politique, qui inscrit son action dans la continuité, n'est pas à la recherche de bénéfices, de postes de responsabilité ou d'une présence médiatique et politique limitée à une période déterminée.

Il a, d'autre part, salué le climat d'enthousiasme et d'optimisme qui marque le début de la campagne électorale, mettant l'accent sur la responsabilité des citoyens qui doivent exprimer leur choix et "remettre la responsabilité à ceux qui la méritent et qui sont les plus aptes à l'exercer de la meilleure façon".
Dimanche 23 Août 2015 - 11:06





Nouveau commentaire :
Twitter