Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Bayrou accuse Sarkozy de "ne pas rendre service à la France"


Dimanche 12 Avril 2015 modifié le Lundi 13 Avril 2015 - 18:13

Le président du MoDem, François Bayrou, a accusé dimanche Nicolas Sarkozy de "ne pas rendre service à la France", en réponse à une déclaration à son sujet de l'ancien chef de l'État.




Le président de l'UMP avait déclaré au Journal du Dimanche que "pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que j'aie un jour placé de l'espoir en lui".

Interrogé sur ces propos, au "Brunch politique" de Sud Radio, François Bayrou a répondu: "Que Nicolas Sarkozy fasse tous les jours des déclarations qui sont de plus ou moins bon goût, des comparaisons choquantes, des accusations perpétuelles, c'est son problème, pas le mien!"

"Il faudrait savoir pourquoi il est dans cette obsession (...) Il est dans cette obsession parce que nous sommes indépendants !", a-t-il lancé. "Ces obsessions ne rendent pas service à la France. Etre en guerre contre d'autres responsables politiques, ce n'est pas une bonne chose."

"Moi, je servirai l'unité de la France, pas la division et les insultes de toute nature..." a ajouté le maire de Pau. "Si c'est Alain Juppé qui gagne la primaire, avec le travail que nous ferons ensemble, je soutiendrai Alain Juppé", a confirmé l'ancien candidat centriste à la présidentielle.

A Nicolas Sarkozy qui a déclaré au JDD ne pas vouloir en 2017 un deuxième tour entre François Hollande et Marine Le Pen, François Bayrou a répliqué que "des millions de Français dont je suis ne veulent pas qu'il y ait un combat Hollande/Le Pen et ne veulent pas qu'il y ait un combat Sarkozy/Le Pen".

"C'est quand même cela qui constitue en nombre, en force, en volonté de servir le pays, un groupe - j?allais même dire une armée - qui dans le jeu politique aujourd'hui est je crois majoritaire, en tout cas peut l'être! Et je ferai tout pour qu'elle le soit", a-t-il conclu.
Dimanche 12 Avril 2015 - 23:12

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter